24 mars 1999

Le 24 mars 1999, l’OTAN a commencé à bombarder illégalement la Yougoslavie pendant 78 jours sans l’approbation des Nations Unies, larguant plus de 28 000 bombes, y compris de l’uranium appauvri et des armes à sous-munitions, tuant plus de 2 000 civils et déplaçant plus de 250 000 personnes.