URGENT : ACTION PARENTS – ENFANTS

———————————————————

🗝
🎒
🗝

°* URGENT : ACTION PARENTS – ENFANTS *°

⏰

Au sein de votre asso ou collectif, ou même autour de vous, si des parents sont démunis face à l’inscription pour la rentrée scolaire 2024-2025 car leur enfant n’a pas reçu (toutes) les doses de vaccins « obligatoires », nous proposons une action / solution dans le respect de la loi. ⏰ Qu’ils n’hésitent pas à nous écrire très vite

➡️

parents.citoyens_actions@yahoo.com

✊
🏆
⭐️
✊

Courrier #ActionNationale2024 – E.V.A.R.S

🔴

Plus de 65000 mails expédiés au cours du mois de Juin 24 ! Découvrez ici le courrier de rappel à la loi envoyé à TOUS les établissements scolaires et leur hiérarchie, co-signé par de nombreux collectifs, associations et professionnels : https://www.parentsencolere.fr/2024/06/24/campagne-nationale-courrier-rappel-a-la-loi-recu-par-tous-les-etablissements-scolaires-de-france-et-doutre-mer/

Une union sans précédent pour un même objectif : Stopper la mise en œuvre des séances d’Éducation à la Vie Affective Relationnelle et Sexuelle (et autres noms dérivés) pour tous, en faisant appel au pouvoir décisionnaire et individuel des chefs d’établissement et autres acteurs concernés.

Comment : Prise de conscience, engagement de la responsabilité individuelle des auteurs, démonstration de l’illégalité de ces séances face au rappel de la hiérarchie des normes juridiques : le personnel enseignant ne pourra plus se cacher derrière « l’obligation » de l’art L312-16 du Code de l’Éducation Nationale, étant donné que celui-ci doit se soumettre obligatoirement aux blocs législatifs, conventionnels et constitutionnels.

Résultats attendus : que le personnel enseignant respecte les lois établies et l’interdiction pour un adulte de parler de sexe à un mineur, si ce n’est par le bon sens et la Morale, par crainte de poursuites judiciaires.

Fin des séances de perversion, retour à la science, à la bienveillance et au respect de la sphère privée, conforme à ce qu’on attend d’un établissement scolaire. Et ce, des écoles élémentaires jusqu’aux lycées !

Nous remercions sincèrement tous les co-signataires de ce courrier qui aura de quoi faire méditer durant les vacances scolaires le personnel éducatif et intervenants, en faisant prendre conscience aux premiers rangs, ce dont ils peuvent se rendre coupable devant la Loi. #ParentsEnColere#StopSexualité#EVARS#EducationALaSexualité#DéfendonsNosEnfants

Laisser un commentaire