17 % des parents sont désormais contre la vaccination de leurs enfants et 38 % sont désormais contre les vaccins obligatoires à l’école

Ils nous disent ici que 17 % des parents sont désormais contre la vaccination de leurs enfants et 38 % sont désormais contre les vaccins obligatoires à l’école selon un sondage.

Source : Lisez la suite de ce qu’ils disent via ce lien 👇

https://www.cbc.ca/news/health/canada-poll-vaccination-angus-reid-measles-1.7128145

👉

L’arnaque des 11 vaccins obligatoires depuis 2018.

Je vais prendre le temps de vous expliquer avec les données officielles, pourquoi ces 11 vaccins sont une énorme arnaque visant simplement à enrichir Big Pharma. Pour cela, c’est simple, on va analyser les maladies visées par ces 11 vaccins en France avec les données officielles. On va regarder réellement le nombre de cas qui sont touché par ces maladies. Le discours officiel vous expliquera que c’est bien évidemment grâce à la vaccination.

La réalité, c’est que la plupart de ces maladies ont presque disparu depuis un moment. Calcul avec la base de population totale en France : 68 373 433 habitants

1 – la diphtérie : IMPACT 0,00004% Augmentation en 2022 à 55 cas Sinon moyenne à 20 cas les années précédentes. « La majorité des cas était rapportés chez des personnes migrantes » Impact calculé sur une moyenne de 31 cas. SOURCE

2 – le tétanos : IMPACT 0,000001% En 10 ans, il y a eu 3 cas. Je compte un cas par an dans l’impact ce qui n’est même pas le cas SOURCE

3 – la poliomyélite : IMPACT 0% « Elimination de la poliomyélite dans la région Europe » Il y a plus de cas de polio via le vaccin que « naturellement ». SOURCE

4 – l’haemophilius influenzae B : IMPACT 0,0003% 2022 : 323 cas 2021 : 120 cas 2020 : 219 cas 2000-2019 : autour de 500 cas On remarque deux choses, la baisse à partir de 2020 est due au fait que tlm est passé soudainement en cas Covid comme la grippe … La souche visé (B) ne touche que 40/50% des cas. L’impact est calculé sur une base de 220 cas. SOURCE

5 – la coqueluche – IMPACT : 0,00009% 2021 – 4 cas 2020 – 35 cas 2019 – 81 cas 2018 – 128 cas Impact calculé sur une moyenne de 62 cas. SOURCE

6 – l’hépatite B – IMPACT 0% On rappelle que les principaux modes de transmission de l’hépatite B sont les rapports sexuels et les injections chez les toxicomanes. Un risque étonnant pour un nourrisson. On imagine quelques rares cas venant de la mère. Concernant les chiffres, on nous parle de 135 700 personnes (chez les 18-75ans) qui seraient porteuses chroniques. Sur ce total seulement 23 069 personnes sont au courant de leurs maladies. Aucune donnée claire chez l’enfant. Plus cette phrase qui conclue les données de Santé Publique France : « La France fait partie des pays de faible endémie pour le virus de l’hépatite B ». J’évalue donc un IMPACT proche de 0% chez les nourrissons. SOURCE

7 – la rougeole : IMPACT 0.0000014% 2020 – 240 cas 2021 – 16 cas (dont 5 importés) 2022 – 15 cas (dont 5 importés) 2023 – 117 (dont 31 importés) Impact calculé sur une moyenne de 97 cas. SOURCE

8 – les oreillons – 0,010% « Les oreillons, une maladie souvent bénigne » (première phrase du site Santé Publique France). 2020 – 11 cas pour 100 000 Impact calculé sur une moyenne de 7521 cas. SOURCE

9 – la rubéole – IMPACT 0,000007% 2017 – 6 (dont 3 importés) 2018 – 10 cas (dont 7 importés) 2019 – 0 cas Impact calculé sur une moyenne de 5 cas. SOURCE

10 – le méningocoque C – IMPACT 0,00032% 2020 – 219 cas 2021 – 120 cas 2022 – 323 cas Parmi les 323 cas déclarés en 2022, 8 cas d’IIM du sérogroupe C Malgré l’arnaque Impact calculé sur une moyenne de 220 cas. SOURCE

11 – le pneumocoque – IMPACT 0,0056% 2019 – 3 862 Impact calculé sur une moyenne de 3862 cas. SOURCE

Vous pouvez tout vérifier par vous-même, vous avez les chiffres, les sources, le mode de calcul ! Méfiez-vous des chiffres alarmants qui sont mis en avant sur le site, ce sont souvent les chiffres à l’échelle du monde … Pour une fois, je vous demande de partager ce post, car les gens sont trop ignorants de l’impact réel, comme toujours, c’est la peur qui prédomine !

Laisser un commentaire