La mairie de Strasbourg dénonce des transferts de personnes sans-abri venant de Paris

🔴🇫🇷La mairie de Strasbourg dénonce des transferts de personnes sans-abri venant de Paris: « Ça ne règle rien »

Elle explique que le Bas-Rhin n’a pas les moyens d’accueillir tout le monde. « C’est surtout un déplacement du problème plutôt que de le résoudre. Le problème du sans-abrisme ne va pas se régler juste par des ‘sas régionaux. »

« On le voit, les SAS régionaux ça fait un an qu’ils sont en opération, ça fait un an que pour nous la situation est de pire en pire. La situation est aussi de pire en pire à Paris, avec une augmentation de 17% de personnes, qui vivent dehors. »

Pour Floriane Varieras, la solution de déplacer les personnes sans-abri « n’en n’est pas une ».

« Ça ne règle rien et ça crée de l’émoi. La solidarité territoriale je la comprends et elle est nécessaire. Le problème c’est qu’on n’a pas les moyens en face ».

Dans le Bas-Rhin, 2.500 personnes sont hébergées toutes les nuits dans des hôtels. « Ce fonctionnement ne peut pas continuer, on est déjà dans un territoire très tendu. Ces personnes devraient être dans des structures d’hébergements adaptées pour permettre leur insertion. À ces 2.500, rajouter des centaines de personnes tous les mois, les mois et demi, ça pose question ».

Plusieurs associations et ONG, qui se sont regroupées au sein d’un collectif baptisé « Le revers de la médaille », dénoncent un « nettoyage social » de l’Île-de-France avant les JO de Paris.

« Nous constatons des effets très préoccupants de la préparation des Jeux en Île-de-France: expulsions forcées de populations en situation d’habitat informel et précaire, éloignement des personnes en situation de rue ou que l’on voudrait invisibiliser de l’espace public ».

Dans l’objectif de désengorger l’Île-de-France, le gouvernement a demandé aux préfets en mars 2023 de créer de nouveaux « sas d’accueil temporaire régionaux ». L’idée est de créer environ 500 places dans ces nouvelles structures dans toutes les régions, à l’exception des Hauts-de-France, de l’Île-de-France et de la Corse.

Via:
Lien 1 https://www.bfmtv.com/alsace/ca-ne-regle-rien-la-mairie-de-strasbourg-denonce-des-transferts-de-personnes-sans-abri-venant-de-paris_AV-202403290637.html?at_brand=BFMTV&at_compte=BFMTV&at_plateforme=twitter
Lien 2 https://twitter.com/BFM_Alsace/status/1773621055187235255

Laisser un commentaire