Pour faire face aux déserts médicaux, une députée propose une « deuxième chance » aux étudiants en médecine recalés, en échange d’une installation en zone tendue.

🔴🇫🇷Pour faire face aux déserts médicaux, une députée propose une « deuxième chance » aux étudiants en médecine recalés, en échange d’une installation en zone tendue.

Les étudiants en médecine s’engageraient ainsi à s’installer 10 ans dans la zone, selon le projet porté par Frédérique Meunier, députée LR de Corrèze.

Pour lutter contre les déserts médicaux, Frédérique Meunier, députée LR de Corrèze, vient de déposer une proposition de loi pour donner « une seconde chance » aux étudiants en médecine recalés en deuxième année, s’ils s’engagent à s’installer en médecine générale en zone tendue, notamment en zone rurale.

« Le problème des concours où vous avez des quotas, vous avez celui qui est recalé pour un minimum de points, pour 0,2, 0,3 point. Je m’adresse à ceux-là », explique Frédérique Meunier.

La proposition de loi concerne donc les étudiants en deuxième année de médecine « recalés à l’oral » qui « pourraient avoir une sorte de deuxième possibilité, de deuxième chance, pour pouvoir continuer leurs études de médecine, sous réserve qu’ils s’engagent à choisir médecine générale et à l’exercer dans des académies de zones tendues, précise la députée.

 » Cette proposition peut évoluer, être améliorée, mais l’idée c’est de dire on vous donne une deuxième chance pour éviter que par exemple des jeunes partent à l’étranger, ce que l’on voit de plus en plus, et que nous on aille les rechercher après ».

Via
https://www.francetvinfo.fr/sante/deserts-medicaux/deserts-medicaux-une-deputee-propose-une-deuxieme-chance-aux-etudiants-en-medecine-recales-en-echange-d-une-installation-en-zone-tendue_6446014.html

Publié le
Catégorisé comme SANTE

Laisser un commentaire