plus de 15 milliards auraient été détournés de l’agence de Garantie des Salaires

Terrible nouvelle pour Macron : plus de 15 milliards auraient été détournés de l’agence de Garantie des Salaires qui dépend de l’Etat

Dans un contexte national déjà tendu par de vives contestations contre la réforme des retraites, le président E. Macron se trouve confronté à un nouveau scandale.

Cette fois-ci, l’Agence de Garantie des Salaires (AGS), est au centre d’un possible détournement financier colossal, estimé à plus de 15 milliards d’euros.

La source de ces informations alarmantes provient du journal Le Monde qui a révélé le 03 mai dernier, une plainte déposée par l’association Anticor.

Selon leurs investigations, des sommes pharaoniques auraient mystérieusement disparu au cours des dernières années, portant préjudice à de nombreuses entreprises françaises et à des milliers de salariés à travers le pays.

« Anticor explique avoir mis au jour de nouvelles informations exposant un possible système de détournement d’argent à grande échelle, allant au-delà de l’ex-direction de l’AGS, partie en 2018. L’association pointe du doigt une partie du réseau de mandataires judiciaires liés à l’agence, payés en honoraires, dont le rôle est de distribuer aux salariés les fonds gérés par l’AGS. Même s’il s’agit d’argent privé, Anticor estime que l’infraction de détournement de biens publics peut s’appliquer, puisque l’AGS comme les mandataires sont chargés d’une mission de service public ».

Selon Le Monde, Anticor a choisi de se porter partie civile dans l’affaire, en révélant qu’un possible système de détournement d’argent à grande échelle pourrait être à l’origine de ces pertes financières.
(https://planetes360.fr/macron-secoue-par-un-scandale-financier-15-milliards-deuros-en-question/?feed_id=51629&_unique_id=64524e84f4014)

Tout va bien dans le meilleur des mondes…
Encore un scandale mais…

Circulez, il n’y a rien à voir.

➡️

A lire

Retraites et fonds de réserves mis en place par Lionel Jospin de 30 milliards.

Les systèmes de retraite complémentaire ont des fonds de réserve de 116 milliards.

Soit 150 milliards de RÉSERVE pour les retraites.

CADES, Caisse d’Amortissement de la Dette Social financé par la CRDS.

La CADES remboursera la dette de la sécurité sociale jusqu’en 2024 et dégagera 24 milliards.

Vidéo 2 minutes
https://t.me/ceuxquinousgouvernement/50122

Tout au long de l’examen de la réforme des retraites, « Marianne » propose de répondre à vos interrogations pour essayer d’y voir plus clair. Au menu aujourd’hui, le cas épineux des réserves du système des retraites et notamment du fonds de réserve pour les retraites créé par Lionel Jospin en 1999.

C’est un vrai sac de nœuds ! Pénibilité, carrière hachée, fonction publique, stages, économies réalisées… Difficile de comprendre quelles sont les conséquences de la réforme des retraites annoncée par Élisabeth Borne. Si vous vous posez des questions sur le fonctionnement de cette nouvelle réforme, les journalistes de Marianne vous proposent d’y répondre via le formulaire accessible ci-dessous.

Lire la suite 👉 lien

🚨 Suivez-nous 👉👉👉 
t.me/StreetReporters1

Terrible nouvelle pour Macron : 15 milliards auraient été détournés de l’agence de Garantie des Salaires qui dépend de l’Etat
(Je rappel qu’il manquait 10 milliards soit disant pour les retraites !)

Un scandale révélé en mai dernier mais dont les médias ne parlent plus.

Hors de question de cette affaire soit jetée aux oubliettes. Justice doit être rendue aux victimes

Lecourrier-du-soir.com vous explique tout

Excellente

Un scandale qui intervient au très mauvais moment pour Emmanuel Macron.

Alors que la France est secouée par des violentes vagues de manifestations contre la réforme des retraites, des soupçons de détournement de plus de 15 milliards d’euros secoue l’agence de garantie des salaires (ags), chargée d’une mission de service public. C’est en tout cas ce que nous a appris, ce 03 mai, le journal Le Monde qui révèle une plainte de l’association Anticor.

« Anticor s’invite dans le scandale financier qui frappe l’Agence de garantie des salaires (AGS), où des milliards d’euros se seraient envolés, ces dernières années, au préjudice d’entreprises françaises, mais aussi de milliers de salariés un peu partout en France », révèle le média.

Et d’ajouter : « selon les informations du Monde, l’association anticorruption a décidé de se constituer partie civile dans l’information judiciaire ouverte au parquet de Paris sur des malversations présumées au sein de l’AGS, qui auraient conduit au possible détournement de plus de 15 milliards d’euros en treize ans ».

Concernant l’éventuel détournement de fonds, Le Monde nous apprend ceci : « Anticor explique en effet avoir mis au jour de nouvelles informations exposant un possible système de détournement d’argent à grande échelle, allant au-delà de l’ex-direction de l’AGS, partie en 2018. L’association pointe du doigt une partie du réseau de mandataires judiciaires liés à l’agence, payés en honoraires, dont le rôle est de distribuer aux salariés les fonds gérés par l’AGS. Même s’il s’agit d’argent privé, Anticor estime que l’infraction de détournement de biens publics peut s’appliquer, puisque l’AGS comme les mandataires sont chargés d’une mission de service public ».

Et Le monde de poursuivre : « (…) l’un des points saillants du dossier constitué par Anticor porte sur le préjudice subi par les salariés d’entreprises défaillantes, qui n’auraient pas été payés par certains mandataires en dépit des avances de fonds de l’AGS : selon l’association, ‘l’absence de contrôle (…) a pu permettre à certains mandataires de détourner ces sommes (…) pour un montant minimum de plus de 700 millions d’euros’ sur les vingt dernières années. Elle cite le cas de Mory Ducros, cette société de messagerie dont la liquidation judiciaire prononcée en février 2014 avait fait

les gros titres. Une partie de ses 2 882 salariés licenciés n’auraient pas été payés ».

https://lecourrier-du-soir.com/terrible-nouvelle-pour.. rappel qu’il manquait 10 milliards soit disant pour les retraites !)

Laisser un commentaire