L’UE VA-T-ELLE « PRENDRE DES SANCTIONS » CONTRE LES ÉTATS-UNIS ?

L’UE VA-T-ELLE « PRENDRE DES SANCTIONS » CONTRE LES ÉTATS-UNIS ? Le responsable qualité de l’usine Boeing de Caroline du Sud était devenu,depuis sa retraite en 2017, lanceur d’alerte sur la qualité des Boeing. Il s’est « suicidé » la veille de son procès contre Boeing ! https://t.co/c2vTZ6JnIW

🔴🇺🇸Le lanceur d’alerte américain John Barnett (62 ans) a été retrouvé mort dans son camion à l’hôtel, blessé par balle « auto-infligé ». Il était un témoin clé dans un procès contre Boeing, prévu pour le troisième jour de dépositions.

Un ancien employé de Boeing, connu pour avoir soulevé des questions sur les normes de production de l’entreprise, a été retrouvé mort aux États-Unis.

John Barnett avait travaillé pour Boeing pendant 32 ans, jusqu’à sa retraite en 2017.

Quelques jours avant sa mort, il témoignait dans le cadre d’un procès intenté à l’entreprise par un dénonciateur.

Boeing a déclaré qu’elle était attristée d’apprendre le décès de M. Barnett. Le coroner du comté de Charleston a confirmé son décès à la BBC lundi.

Il a indiqué que l’homme de 62 ans avait succombé à une blessure qu’il s’était lui-même infligée le 9 mars et que la police menait une enquête.

M. Barnett avait travaillé pour le géant américain de l’aviation pendant 32 ans, jusqu’à sa retraite en 2017 pour des raisons de santé.

Depuis 2010, il était responsable de la qualité dans l’usine de North Charleston qui fabrique le 787 Dreamliner, un avion de ligne ultramoderne utilisé principalement sur les liaisons long-courriers.

En 2019, M. Barnett a déclaré à la BBC que des ouvriers sous pression avaient délibérément monté des pièces de mauvaise qualité sur les avions de la chaîne de production.

Il a également déclaré avoir découvert de graves problèmes avec les systèmes d’oxygène, ce qui pourrait signifier qu’un masque respiratoire sur quatre ne fonctionnerait pas en cas d’urgence.

Il a déclaré que peu après avoir commencé à travailler en Caroline du Sud, il s’était inquiété du fait que la pression exercée pour construire de nouveaux avions signifiait que le processus d’assemblage était précipité et que la sécurité était compromise, ce que l’entreprise a nié.

Via: https://www.disclose.tv/id/ltaz9vsfkc/

🔴🇺🇸 John Barnett était un ancien responsable du contrôle de la qualité chez Boeing
Il a ensuite déclaré à la BBC que les ouvriers n’avaient pas respecté les procédures destinées à assurer le suivi des composants dans l’usine, ce qui a entraîné la disparition de composants défectueux.

Il a ajouté que, dans certains cas, des pièces non conformes aux normes avaient même été retirées des bacs à ferraille et montées sur des avions en cours de construction afin d’éviter des retards sur la chaîne de production.

Il a également affirmé que les tests effectués sur les systèmes d’oxygène d’urgence devant équiper le 787 ont révélé un taux de défaillance de 25 %, ce qui signifie qu’un système sur quatre pourrait ne pas se déployer dans une situation d’urgence réelle.

M. Barnett a déclaré qu’il avait fait part de ses inquiétudes à ses supérieurs, mais qu’aucune mesure n’avait été prise.

Boeing a nié ses affirmations. Toutefois, un examen réalisé en 2017 par l’autorité de régulation américaine, la Federal Aviation Administration (FAA), a confirmé certaines des préoccupations de M. Barnett.

Elle a établi que l’emplacement d’au moins 53 pièces « non conformes » dans l’usine était inconnu et qu’elles étaient considérées comme perdues. Boeing a été sommé de prendre des mesures correctives.

En ce qui concerne les bouteilles d’oxygène, la société a déclaré qu’en 2017, elle avait « identifié certaines bouteilles d’oxygène reçues du fournisseur qui ne se déployaient pas correctement ». Mais elle a nié qu’aucune d’entre elles n’ait été effectivement montée sur des avions.

Après avoir pris sa retraite, il a entamé une action en justice de longue haleine contre la compagnie.

Il l’accuse de l’avoir dénigré et d’avoir entravé sa carrière en raison des problèmes qu’il a signalés – des accusations rejetées par Boeing.

Au moment de son décès, M. Barnett se trouvait à Charleston pour des entretiens juridiques liés à cette affaire.

La semaine dernière, il a fait une déposition officielle au cours de laquelle il a été interrogé par les avocats de Boeing, avant d’être contre-interrogé par son propre avocat.

Il devait se soumettre à un nouvel interrogatoire samedi. Lorsqu’il ne s’est pas présenté, des enquêtes ont été menées à son hôtel.

Il a ensuite été retrouvé mort dans son camion sur le parking de l’hôtel.

Via:
https://www.bbc.com/news/business-68534703?xtor=AL-72-%5Bpartner%5D-%5Bbbc.news.twitter%5D-%5Bheadline%5D-%5Bnews%5D-%5Bbizdev%5D-%5Bisapi%5D&at_campaign_type=owned&at_link_type=web_link&at_campaign=Social_Flow&at_format=link&at_ptr_name=twitter&at_medium=social&at_link_origin=BBCNews&at_link_id=DC9DFEC0-DFEB-11EE-8A76-00CE4B3AC5C4&at_bbc_team=editorial
https://www.disclose.tv/id/ltaz9vsfkc/
https://www.liberation.fr/international/amerique/affaire-boeing-un-lanceur-dalerte-retrouve-mort-aux-etats-unis-la-these-du-suicide-privilegiee-20240312_P4BZECGIOBCBRFXP4MA2632YXI/?utm_medium=Social&xtor=CS7-51-&utm_source=Twitter#Echobox=1710262817

@WallStreetSilv – Des images secrètes ont été filmées montrant des ingénieurs de Boeing déclarant qu’ils ne voleraient pas à bord de ces avions.

Les 15 personnes à qui ces questions ont été posées travaillaient sur le produit phare, le 787 Dreamliner.

Les personnes travaillant sur la chaîne de montage n’ont guère confiance dans l’avion qu’elles ont construit.

⚠️🇺🇸 L’avionneur américain Boeing, en pleine tourmente après plusieurs problèmes de sécurité sur ses avions, tente de prendre un nouveau départ avec un important remaniement de sa direction annoncé lundi, et notamment le départ à la fin de l’année de son patron Dave Calhoun. 👉 Clean the swamp – Trust the plan 🔥🌎 👉https://www.journaldemontreal.com/2024/03/25/crise-chez-boeing-depart-du-patron-dave-calhoun

Le PDG de Boeing, Dave Calhoun, annonce qu’il démissionnera après le désastre du bris de porte d’Alaska Airlines et la crise du 737 MAX : les actions bondissent alors que deux autres dirigeants démissionnent également

https://www.dailymail.co.uk/yourmoney/article-13235827/Boeing-stock-jumps-news-CEO-Dave-Calhoun-leaving-wake-Alaska-Airlines-door-plug-incident-ongoing-737-Max-safety-crisis.html
……………………………………….
PENSEZ PAR VOUS-MÊMES!
……………………………………….
Rien Ne Peut Arrêter Ce Qui S’en Vient!
……………………………………….
https://t.me/QuebecReveille

RUPTURE : le PDG de Boeing, Dave Calhoun, démissionne ; le président du conseil d’administration et le chef des compagnies aériennes commerciales ont été remplacés à la suite de la crise du 737 Max

Le PDG Dave Calhoun démissionnera fin 2024 dans le cadre d’un vaste remaniement de la direction du géant de l’aérospatiale en difficulté.

Le président du conseil d’administration, Larry Kellner, a également démissionné et quittera le conseil d’administration lors de l’assemblée annuelle de Boeing en mai. Il a été remplacé à la présidence par Steve Mollenkopf, directeur de Boeing depuis 2020.

https://www.cnbc.com/2024/03/25/boeing-ceo-board-chair-commercial-head-out-737-max-crisis.html

Laisser un commentaire