Rétablir l’article 4 par de basses manœuvres au mépris du Sénat et de l’assemblée Nationale n’est certainement pas une victoire

L’article 4 du projet de loi visant à renforcer la lutte contre les dérives sectaires est finalement rétabli par amendement (182 voix pour et 137 contre). Le Gouvernement veut créer un délit de « provocation à l’abandon ou à l’abstention de soins »… Via: https://twitter.com/LCP/status/1757799150882537562?t=W01TACAxxirk_s5-VnDlTA&s=19

Rétablir l’article 4 par de basses manœuvres au mépris du Sénat et de l’assemblée Nationale n’est certainement pas une victoire !

❌

Agir contre la rationalité législative et contre la démocratie parlementaire avec une telle insistance ne fera que des perdants. #DerivesSectaires#Article4#Censure#Liberte#LiberteExpression#Pfizer#PfizerGate#Dictature Via https://twitter.com/MullerBronnL/status/1757802082671759395?t=EkTsbFRnaP2WQ-Uhimd7fw&s=19

Extrait de l’entretien avec Nicolas Dupont-Aignan qui s’oppose au projet de loi visant « à renforcer la lutte contre les dérives sectaires », finalement voté à l’Assemblée nationale, ce mercredi 14 février. https://www.francesoir.fr/videos-l-entretien-essentiel/derives-sectaires-loi-entretien-avec-dupont-aignan

LIBERTÉ, JE T’AI PERDUE… L’article 4 -légèrement amendé- est rétabli par une n-ième manœuvre MINABLE, par un gouvernement qui a décidé que la propagande bête, dangereuse et corrompue valait mieux que l’intelligence plurielle d’une science qui CHERCHE. Lien vers X: https://twitter.com/CaudeHenrion/status/1757810978723406233?t=DUpXwvh35s4VFcpqUa_e9Q&s=19

L’article 4 a été déclaré liberticide par le Conseil d’État, supprimé au Sénat et supprimé à l’Assemblée hier soir. Une fois de plus vous bafouez la démocratie et étouffez quiconque ne pense pas comme vous ! #DirectAN #DerivesSectaires #Article4 #Censure #Liberte #LiberteExpression #Pfizer #PfizerGate Via https://twitter.com/dupontaignan/status/1757791840810467471?t=pQ16LMiWjYn52ZuN4uPorg&s=19

Bienvenue en dictature. Ils ont fait passer l’article 4 ! Voilà comment ils traitent les opposants à leur narratif! En inventant des propos qu’on n’a jamais tenus, nous traitant de complotistes et de je ne sais quoi. Arthur Delaporte comme ce gouvernement qu’il soutient, a montré son vrai visage et le but de cet article 4. Nous priver de notre liberté de penser, liberté d’opinion et liberté d’expression. Venez me mettre en prison, je ne lâcherai rien !!!!! #DerivesSectaires #Article4 #Censure #Liberte #LiberteExpression #Pfizer #PfizerGate Via https://twitter.com/myriampalomba/status/1757805273714970908?t=2GB42dAXNaE9YIiLuElAfw&s=19

Le projet de loi visant à renforcer la lutte contre les dérives sectaires est adopté par l’Assemblée nationale.

👉

Les parlementaires n’auront pas le droit de pleurer pour tout ce qui se passera ensuite… #DirectAN#DerivesSectaires#Article4#Censure#Liberte#LiberteExpression#Pfizer#PfizerGate Via https://twitter.com/LCP/status/1757804203550888064?t=I6zhYVAhmj9JVcPVBYBZSQ&s=19

Quel scandale. L’article 4 qui empêchera le débat scientifique en

🇫🇷

vient d’être voté faute de participants pour le Non, côté @lesRepublicains@RNational_off et @FranceInsoumise .

✅

Pourquoi les députés sont absents lors de tels moments? Ne sont-ils pas payés pour défendre les Français ?? #DerivesSectaires#Article4#Censure#Liberte#LiberteExpression#Pfizer#PfizerGate Via https://twitter.com/PhilippeMurer/status/1757803696556003450?t=3EpP7F7xozpvZKIt65BAcw&s=19

La grave dérive sectaire du gouvernement sur l’article 4 de son projet de loi ! #DerivesSectaires #Article4 #Censure #Liberte #LiberteExpression #Pfizer #PfizerGate Communiqué de presse de Nicolas Dupont-Aignan https://twitter.com/dupontaignan/status/1757779936142581978?t=-HblGw1UDfarcGwTIrzLLg&s=19

Question à poser aux 113 députés extrémistes sectaires et aux 348 députés veules qui se sont abstenus de voter au sujet du décret de la dictature pharmaceutique: “Comment expliquez-vous 53 800 décès en excès en France en 2022?” Sacrifiés sur l’autel de la Science Vaccinale! https://t.me/brigadesantigraphene

Au sujet de l’article 4 du décret ignominieux – un autre coup d’Etat de la Mafia Pharmacratique – contre les dérives sectaires… sauf celles de l’Etat Terroriste

Les dizaines de millions de Français qui ont décroché de l’addiction, parfois fatale, aux injections “grippe”, et “CoYid/19”, tomberaient sous le coup de l’article 4 du décret ignominieux

En effet, toute personne conseillant à sa famille, à ses amis, à ses proches, de ne pas se faire injecter – parce que les CoYid Junkies, décédés et handicapés vaccinaux, sont en excès, sur les voies et voix publiques – seraient des provocateurs “à l’abandon d’un traitement médical thérapeutique ou prophylactique”. N’est-ce pas?

Cela étant dit, il faut noter que pendant que le Peuple lutte contre ces décrets de loi ignominieux et dictatoriaux, la PharMacronie continue de tout détruire, systématiquement et inexorablement… à la solde de la Davocratie Schwabiste.

https://t.me/brigadesantigraphene

https://vk.com/xochipelli

Marine Le Pen répond à Olivier Véran au sujet de l’article 4 sur les dérives sectaires «S’il y a bien une personne qui ne devrait pas prendre la parole aujourd’hui, c’est Olivier Véran , qui a dit tout et l’inverse de tout durant la crise Covid. Et il a dit n’importe quoi. Et ça a été scientifiquement démontré!» Via: https://twitter.com/LCP/status/1757798259135836400?t=Cup9oIB6sSQqFdpUMh0Mcw&s=19

🟥 DOSSIER MANIPULATION : LE GOUVERNEMENT A FAIT ADOPTER L’ARTICLE 4

Ce qui m’étonne c’est que Béatrice est surprise quant au passage de l’article 4.

Elle n’est pourtant pas naïve !!

Quant à Véran, sa jalousie dépasse l’entendement !

Et pour ceux qui croient encore à l’Assemblée Nationale, réveillez-vous ! Ce sont des acteurs grassement payés qui ne servent à rien.

➡️🇨🇵 BÉATRICE ROSEN :
« J’ai suivi les débats pour la suite de l’article 4 qui vient d’être rétabli.

Ce qu’il s’est passé, c’est que la ministre a fait une deuxième délibération sans prévenir personne.

Ils ont réécrit un petit peu le texte en disant que ça ne concernerait pas les lanceurs d’alerte.

Évidemment, en oubliant de dire qu’on est toujours lanceur d’alerte a posteriori et pas à priori….

Ils ont fait venir M. Véran qui a donc donné le poteau rose (pot)

C’est-à-dire qu’en fait, c’est une loi vraiment anti-Raoult….

Il a commencé à s’acharner sur le professeur RAOULT…

Vous voyez le niveau des débats.

Arthur Delaporte du Parti Socialiste… s’est vautré dans la diffamation vraiment dégueulasse, pour le coup….

C’est hallucinant.

Ils ont donc pris les gens par surprise.

Ils ont donné la rédaction, la nouvelle rédaction aux députés, genre 10 minutes… quelques minutes avant de rentrer dans l’hémicycle.

Ils ont fait une deuxième délibération.

Et donc, l’article 4 est passé, alors qu’il avait été supprimé au Sénat et à l’Assemblée Nationale, hier soir,
et que le Conseil d’État avait donné un avis défavorable.

Si c’est ça, la démocratie de M. Macron, franchement, c’est une honte absolue.

Et les gens doivent savoir ce qu’il se passe…

Enfin, ça n’étonne personne, après tous les 49.3, tous les passages en force….

Notre beau pays est complètement dévoyé par ces gens.

C’est une honte absolue. »
(https://x.com/Beatrice_Rosen/status/1757800511686819982?t=-2Y-84QZ0p5k-YX-qVdk-Q&s=35)

🔴🇫🇷L’Assemblée nationale adopte, en nouvelle lecture, le projet de loi visant à « renforcer la lutte contre les dérives sectaires (dont l’article 4) et à améliorer l’accompagnement des victimes ».

Le projet de loi, adopté par 104 voix contre 65, devra retourner au Sénat le 3 avril.

Au cœur des divergences, l’article 4, qui crée un délit de provocation à l’abandon ou l’abstention de soins, qui serait passible d’un an d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende, voire trois ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende quand la provocation a été suivie d’effets.

Est visée « la provocation, au moyen de pressions ou de manœuvres réitérées » à « abandonner ou à s’abstenir de suivre un traitement médical thérapeutique ou prophylactique » lorsque cet abandon « est présenté comme bénéfique pour la santé ».

« Il y a des gourous, des influenceurs, des prétendus soignants qui sont des criminels parce qu’ils promeuvent des pratiques qui tuent », a souligné la secrétaire d’Etat Sabrina Agresti-Roubache au banc du gouvernement

Via
https://twitter.com/LCP/status/1770486601828708390?t=NHaKldDCZmvK6qLknPlGZA&s=19
https://www.francetvinfo.fr/politique/parlement-francais/derives-sectaires-l-assemblee-nationale-adopte-le-projet-de-loi-en-nouvelle-lecture_6436696.html

Le Conseil d’État, le Sénat et l’Assemblée nationale ont supprimé cet article 4 scélérat, mais le Gouvernement n’a rien voulu entendre. Olivier Véran avoue lui-même vouloir bâillonner le Professeur Raoult ! #DirectAN Via Nicolas Dupont-Aignan https://twitter.com/dupontaignan/status/1770475353074766048?t=hgvUrajmrl8mA2JXYL5vVA&s=19

L’Assemblée nationale adopte, en nouvelle lecture, le projet de loi visant à « renforcer la lutte contre les dérives sectaires et à améliorer l’accompagnement des victimes ». Le texte va maintenant faire l’objet d’une nouvelle lecture au Sénat.

En France, 93 députés ont décidé pour 68 millions de Français qu’il sera interdit de remettre en question la « science de l’Etat ». Pour ceux qui ne comprennent pas de quoi on parle : on parle de dérives totalitaires. Oui, mais le méchant c’est Poutine quand même.

Mar 20,

Forwarded from Alexis Haupt Philosophie

Projet de loi contre les dérives sectaires : une loi complexe et dangereuse pour la liberté de la presse, la liberté d’expression et les lanceurs d’alerte.

Le texte provisoire[1] a été adopté en deuxième lecture, hier, le 20 mars 2024 à l’Assemblée Nationale devant une assemblée parsemée [2].

Le vote s’est réparti ainsi

  • Nombre de votants : 184
  • Nombre de suffrages exprimés : 169
    -Majorité absolue des suffrages exprimés : 85

Pour l’adoption : 104
Contre : 65
Abstention : 15

Le projet de loi » visant à renforcer la lutte contre les dérives sectaires et à améliorer l’accompagnement des victimes » poursuit son parcours parlementaire chaotique.

[…]

En conclusion, on ne peut que dénoncer ce texte bavard, filandreux et difficile à lire, qui introduit encore davantage de complexité dans notre société déjà bien pourvue dans ce domaine. Il participe d’une inflation normative régulièrement dénoncée mais toujours en marche accélérée[8]. Si le caractère inacceptable de la rédaction initiale de l’article 4 du projet de loi a été amendé dans le bon sens, le résultat reste confus et entraine une insécurité juridique par la crainte d’être potentiellement mis en cause.

Ce texte reste une loi de censure d’essence totalitaire.

Lire l’analyse complète ici

⬇️⬇️⬇️

184/577 une honte, mais ils sont où nos (très) chers députés ?

et 54% d’abstention aux dernières législative,
ils représentent qui ?

la 5ème République est « morte ».
vivement la
1ère Democratie souverainiste !

Laisser un commentaire