Des étudiants de Sciences Po ont bloqué un amphithéâtre pour protester contre les massacres à Gaza

🔴🇫🇷🇵🇸Des étudiants de Sciences Po ont bloqué un amphithéâtre pour protester contre les massacres à Gaza

Une centaine d’étudiants a occupé un amphithéâtre de l’établissement de Sciences Po, à Paris, mardi 12 mars, en soutien aux Palestiniens, et a empêché une membre de l’Union des étudiants juifs de France (UEJF) d’y entrer.

L’action, qui s’est tenue dans le cadre d’une « journée de mobilisation universitaire européenne pour la Palestine », a également bloqué la tenue d’un cours magistral.

La direction a condamné cette action et a menacé de sanctions.

L’action a été vivement critiquée par l’exécutif. « Nos établissements sont des lieux d’études et de débats (…). Il est intolérable et choquant d’y subir la moindre discrimination, la moindre incitation à la haine », a condamné la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Sylvie Retailleau ».

Ce qui s’est passé a un nom » : l’antisémitisme », écrit pour sa part Aurore Bergé

https://twitter.com/BFMTV/status/1767670479932862521?t=Y5gqQcIF2KojLSFZY0EJyw&s=19
https://www.francetvinfo.fr/societe/manifestations-propalestiniennes-en-france/sciences-po-paris-un-groupe-d-etudiants-occupe-un-amphitheatre-en-soutien-aux-palestiniens-et-s-attire-les-foudres-de-plusieurs-ministres_6420358.html

📢🔴🇫🇷Sylvie Retailleau, estime qu’une ligne rouge a été franchie », au sujet des militants palestiniens qui ont empêché une israélienne d’entrer dans l’amphithéâtre de Sciences-Po

Sylvie Retailleau, ministre de l’Enseignement supérieur, revient sur les événements qui ont eu lieu mardi 12 mars à Sciences Po.

Ndlr: et pour les appels aux meurtres des israéliens ?

Via:
https://twitter.com/franceinfo/status/1767989995443241065?t=G-Lr_SKtJKMOMXhsc_lbMg&s=19

🔴🇫🇷Gabriel Attal a annoncé devant le conseil d’administration de Sciences Po que son gouvernement allait saisir la justice, après que l’accès à un amphithéâtre a été interdit la veille à une étudiante de l’Union des étudiants juifs de France (UEJF).

Mardi 12 mars, une centaine d’étudiants ont occupé l’amphithéâtre principal de la prestigieuse école de sciences politiques, dans le cadre d’une « journée de mobilisation universitaire européenne pour la Palestine ». La direction avait annoncé saisir « la section disciplinaire en vue de sanctionner ces agissements intolérables ».

La phrase « Ne la laissez pas rentrer, c’est une sioniste », avait été lancé selon des propos rapportés par l’UEJF sur X.

La direction de Sciences-Po avait annoncé saisir « la section disciplinaire en vue de sanctionner ces agissements intolérables », considérant auprès de l’AFP « que plusieurs lignes rouges ont été franchies ».

L’affaire a fait réagir jusqu’au sommet de l’État, Emmanuel Macron dénonçant en Conseil des ministres ce mercredi des propos « inqualifiables et parfaitement intolérables ».

Gabriel Attal a également annoncé que le respect des valeurs de la République et de la liberté d’expression vont être inscrits dans le contrat d’objectifs de la future direction.

L’école parisienne a saisi la justice « pour des faits à caractère antisémite »

Via:
https://www.bfmtv.com/paris/mobilisation-pro-palestinienne-a-sciences-po-gabriel-attal-annonce-saisir-la-justice_AD-202403130813.html?at_brand=BFMTV&at_compte=BFMTV&at_plateforme=twitter&at_campaign=Fan_pages&at_medium=Community_Management

🔴🇫🇷🇵🇸Un étudiant de SciencePo affirme que les militants en soutien à la Palestine n’ont pas empêché une pro israélienne d’entrer dans l’amphithéâtre

Hicham, étudiant à Sciences Po, donne la version des étudiants qui ont occupé un amphithéâtre en soutien à la Palestine, mardi 12 mars.

« Personne n’a été empêché d’entrer en raison de sa confession religieuse ou de ses avis politiques. »

Via
https://twitter.com/franceinfo/status/1767942212434694182?t=7iXD0TEoWAzNEUYHDLpEYg&s=19

🔴🇫🇷Un anti-palestinien finit congelé en direct, par David Guiraud

Il reprend les calomnies contre les étudiants de Science Po opposés au génocide à Gaza, et crie à la censure politique… mais finit tétanisé quand David Guiraud lui demande s’il condamne donc l’Union des Etudiants Juifs de France (association à laquelle appartient la militante qui a été empêchée d’entrer pour des raisons de sécurité) qui a demandé à censurer au moins 3 conférences depuis début Mars, dont celle de Jean-Luc Mélenchon demain à Nanterre ?

David Guiraud dénonce le traitement médiatique manipulateur et malhonnête lorsque l’on parle de mobilisations contre le génocide des palestiniens

🔴🇫🇷Gabriel Attal a calomnié les étudiants mobilisés pour Gaza sur la base d’une accusation sans preuve et démentie par de nombreux témoignages. Aucun étudiant n’a été empêché de rentrer et aucune insulte n’a été proféré.

L’incident survenu mardi à Sciences-po lors d’une mobilisation propalestinienne a suscité des réactions jusqu’au sommet de l’Etat

« Aucun étudiant n’a été empêchée d’entrer dans l’amphithéâtre en raison de son appartenance religieuse » raconte Hicham un des participants

Des étudiants de Sciences Po sont accusés d’antisémitisme, après qu’une jeune femme juive a été refusée d’un amphithéâtre en pleine manifestation de soutien à la Palestine.

Mardi, un amphi de SciencesPo a été bloqué en soutien aux victimes des massacres en cours à Gaza.

Selon l’UEJF, une étudiante aurait été empêchée d’entrer, s’entendant dire: «Ne la laissez pas rentrer, c’est une sioniste.»

Selon les militants palestiniens, la jeune femme a été empêchée de rentrer car elle filmait et provoquait les militants.

« Cette personne nous a filmés de manière ciblée », explique un membre du Comité Palestine.

« Il y a un climat à Sciences Po où des gens filment les gens qui s’engagent pour la Palestine (…) il y a une personne, elle nous a filmés à plusieurs reprises de manière ciblée, de manière individuelle, on lui a demandé de ne pas rentrer […] d’autres personnes de son groupe étaient présentes à l’intérieur de la salle ».

La porte-parole du syndicat assure que « personne n’a vu, entendu ou été témoin de propos antisémites » parmi les militants de l’Union Étudiante.

Dans une interview, l’étudiante de Sciences-Po affirme avoir pu entrer dans la salle et ne pas avoir entendu d’insulte antisémite

Rachel : « Je ne l’ai pas entendu moi-même. Mais quelqu’un m’a dit qu’un participant avait lancé: ‘La laissez pas rentrer, c’est une sioniste' »

Rachel a bien pu entrer dans l’amphithéâtre Boutmy « Mais je ne suis restée que quelques minutes. »

Jean-Luc Mélenchon évoque un « incident dérisoire »
Via
Lien 1 https://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/israel-palestine/etudiante-juive-refusee-dans-un-amphitheatre-cette-personne-nous-a-filmes-de-maniere-ciblee-explique-un-membre-du-comite-palestine_6423079.html
Lien 2 https://twitter.com/BFMTV/status/1768004605365858772
Lien 3 https://twitter.com/BFMTV/status/1767975226749378823
Lien 4 https://www.leparisien.fr/societe/toi-tu-rentres-pas-le-temoignage-de-letudiante-de-sciences-po-refoulee-dun-amphi-mardi-13-03-2024-FWN4I4QN5ZCM7KGHJBPXXPGUVM.php
Lien 5 https://www.bfmtv.com/paris/mobilisation-pro-palestinienne-a-sciences-po-l-etudiante-bloquee-a-finalement-pu-entrer-dans-l-amphitheatre_AV-202403131023.html?at_brand=BFMTV&at_compte=BFMTV&at_plateforme=twitter

🔴🇫🇷Malgré tous les démentis, tout le monde fait semblant de croire que cette histoire d’antisémitisme à Sciences-Po est vraie, alors qu’il n’y a rien qui la rend crédible.

Raphaël Glucksmann s’est exprimé sur la polémique à Sciences Po, et continue de croire qu’il y a eu des propos antisémite et qu’une étudiante a été empêchée de rentrer dans l’amphithéâtre.

« La mobilisation pour dénoncer les crimes commis à Gaza est parfaitement légitime, mais elle doit avoir lieu dans le respect absolu du pluralisme démocratique ».

Réponse de Manuel Bompard :
« Ce qui s’est passé à Sciences Po est scandaleux. Le gouvernement se discrédite en instrumentalisant politiquement des déclarations qui ont été démenties par l’ensemble des témoignages, y compris par la personne concernée elle-même, qui a dit n’avoir entendu aucune attaque antisémite, et avoir pu rentrer dans l’amphithéâtre.

Le gouvernement a eu un comportement irresponsable en se rendant là-bas sans avoir recoupé aucune des informations du débat.

S’il y a des actes ou propos antisémites, je les condamne et ceux qui en sont victimes auront mon soutien et ma solidarité. Mais cette polémique n’est avérée par aucun témoignage. »

Via:
https://twitter.com/BFMTV/status/1769327854544716193?t=G1VBks-g1et48kpAgLjHWQ&s=19
https://twitter.com/mbompard/status/1769303172781060398?t=oVaISeZIObdUFvpg6RQdZw&s=19

🔴 Gabriel Attal ment en direct à l’Assemblée nationale en relayant encore la fake news d’extrême droite à propos de Sciences Po

Le Premier ministre a annoncé un « administrateur » à Sciences Po pour placer l’établissement sous le contrôle de Macron. Une nouvelle agression de la liberté académique de l’université.

Aucun étudiant n’a été bloqué ou injurié lors de la conférence pour la paix à Gaza organisé par les étudiants. Des dizaines de témoignages le confirment, dont celui de 33 étudiants de confession juive qui ont dénoncé cette instrumentalisation.

Le seul but de ce tam-tam politico-médiatique : calomnier tous ceux qui se mobilisent contre le génocide à Gaza.

👉 Partagez sur Twitter

——————
Abonnez-vous au canal Telegram de l’insoumission sur : https://t.me/L_insoumission

📢🔴🇫🇷Aymeric Caron démontre les mensonges du gouvernement, au sujet de la fausse « affaire Science Po », montée de toute pièce.

Aymeric Caron « dénonce le comportement irresponsable des ministres et des politiques qui ont colporté ou continuent à colporter un mensonge à propos des étudiants de Sciences-Po qui se sont mobilisés pour dénoncer le génocide en cours à Gaza et qui ont été accusés à tort d’antisémitisme par l’uejf.
L’intimidation contre les militants du camp de la paix doit cesser. »

Via
https://twitter.com/CaronAymericoff/status/1769662484779065425?t=rozS4OjNI38S0M51m7xW4A&s=19

Révolte académique à Sciences-Po contre l’ingérence de Gabriel Attal et ses propos de « reprise en main », rappelant les principes fondamentaux d’indépendance et de liberté académique. Voici leur communiqué: Via https://www.francetvinfo.fr/societe/manifestations-propalestiniennes-en-france/polemique-apres-une-mobilisation-propalestinienne-a-sciences-po-paris-les-doyens-et-chercheurs-denoncent-des-ingerences_6433018.html

🔴🇫🇷En réagissant dans la précipitation à une information non vérifiée, (l’étudiante de Sciences Po privée de débat), Macron et Attal ont une nouvelle fois participé à l’hystérisation et la polarisation du débat public.

Billet de Thomas Legrand:

« Il serait sans doute utile d’instaurer une sorte de contrôle parental spécialement destiné au Premier ministre et au Président afin de leur limiter l’usage des écrans, la fréquentation des réseaux sociaux et de traiter leur addiction à l’info continue.

En réagissant de façon pavlovienne aux pushs de leurs smartphones et aux bandeaux sensationnalistes des chaînes d’infos au moindre scandale naissant, de peur d’être accusés de ne pas avoir pris la mesure d’un événement, Emmanuel Macron et Gabriel Attal prennent des positions hâtives qui s’avèrent, une fois les faits établis, en décalage total avec la réalité.

Ces prises de position réflexe alimentent l’hystérisation et la polarisation du débat public, et participent au plombage de l’ambiance générale du pays en proie à la fatigue informationnelle et au spleen démocratique. Encore une fois, les deux têtes de l’exécutif ont sur (et mal) réagi à l’information, alors non vérifiée, selon laquelle une étudiante de Sciences-Po, membre de l’Union des étudiants juifs de France (UEJF), aurait été interdite – parce que juive – de débat lors d’une AG de soutien à la Palestine.

Via:
https://www.liberation.fr/politique/ecrans-vite-un-controle-parental-pour-emmanuel-macron-et-gabriel-attal-20240318_VYZN3AP4NBDFLH3YI22HTHDQWQ/?utm_medium=Social&xtor=CS7-51-&utm_source=Twitter#Echobox=1710747731

🔴🇫🇷Les étudiants de Sciences-Po ont apporté leur soutien aux palestiniens, victimes du génocide à Gaza

« Même si Macron ne veut pas, nous on est là ! Pour l’honneur de la Palestine et tous ceux qu’on assassine ! », scandent les étudiants.

Via
https://twitter.com/L_insoumission/status/1770779889546747974?t=-Ai1fejWgA-ogNwCUZg-sA&s=19

Laisser un commentaire