Vous allez entendre bientôt que l’Europe va confisquer les avoirs russes pour les donner à l’Ukraine

Vous allez entendre bientôt que l’Europe va confisquer les avoirs russes pour les donner à l’Ukraine.
Pourquoi ? Parce qu’ils n’ont plus d’argent à donner.

L’analyste financier Martin Armstrong nous l’explique très bien.

L’Occident ne permettra pas à Kiev d’entamer des négociations de paix avec Moscou, écrit Armstrong dans un article publié dimanche sur son blog Armstrong Economics. Même en Ukraine, l’ambiance se retournerait contre l’Occident, « à mesure que les gens se rendent compte peu à peu que le monde ne se soucie pas d’eux ni de leur pays ».

L’accord de paix, bloqué par l’Occident au printemps 2022, a ouvert les yeux d’un mécontentement croissant en Ukraine. Selon Armstrong, nombreux sont ceux qui commencent à se rendre compte que Zelensky est une marionnette des néoconservateurs américains et de l’OTAN et qu’ils considèrent le peuple ukrainien comme chair à canon.

Il est « douloureusement évident que le peuple ukrainien n’a pas le droit de voter sur le sort de son propre pays », écrit l’analyste financier. Zelensky a suspendu les élections, ce qui a fait de lui un dictateur de facto. Après de nombreuses offres de paix, la Russie a reconnu que l’Occident décide seul de la fin de la guerre en Ukraine, car il soutient Kiev.

Armstrong prévient : « S’ils cèdent les avoirs russes au gouvernement le plus corrompu du monde, la Russie confisquera tous les avoirs privés des Européens et des Américains, et à juste titre, car l’État de droit n’existe plus. »

Il ne fait « absolument aucun doute » que l’Occident se dirige vers un très grave défaut de paiement de sa dette nationale. Selon Armstrong, les gouvernements occidentaux se sont livrés à une combine à la Ponzi , un système frauduleux qui s’appuie sur le manque de transparence pour dissimuler son manque de viabilité. Le château de cartes s’effondrera si les gouvernements occidentaux ne parviennent plus à vendre de nouvelles dettes pour rembourser les anciennes.

« Ils ont besoin de cette guerre comme d’un prétexte pour dissimuler leur mauvaise gestion budgétaire, puis ils recommenceront à zéro avec les monnaies numériques et leur projet de Bretton Woods II. Le simple fait qu’ils puisent dans les avoirs russes prouve sans l’ombre d’un doute qu’ils sont à court d’argent. » https://www.armstrongeconomics.com/world-news/sovereign-debt-crisis/europe-illegally-confiscating-russian-assets-because-they-need-cash/

Laisser un commentaire