Vincent Bolloré auditionné ce mercredi à l’Assemblée nationale par la Commission d’enquête parlementaire,

🔴🇫🇷Auditionné ce mercredi à l’Assemblée nationale par la Commission d’enquête parlementaire, Vincent Bolloré, qui détient Canal+, a affirmé ne pas connaître Stéphane Guy, licencié de la chaîne cryptée en décembre 2020 pour déloyauté.

Aurélien Saintoul demande à Vincent Bolloré s’il est normal d’avoir licencié Stéphane Guy pour « déloyauté ».

« Rappelez-moi qui est Stéphane Guy, je ne sais pas qui c’est », répond Vincent Bolloré.

« Je ne suis absolument pas responsable de tout ce qui peut se passer dans un groupe de cette taille-là. »

Via:
https://www.lequipe.fr/Medias/Actualites/Vincent-bollore-rappelez-moi-qui-est-stephane-guy-je-ne-sais-plus-qui-c-est/1454547
https://twitter.com/LCP/status/1767926978949115960?t=xADecGYNPSv4euZLcItwSQ&s=19

📢🔴🇫🇷Bolloré répète aux députés qu’il n’a « aucun projet idéologique ». Avant de balancer: « Si je ne crois pas en quelque chose je ne le mets pas à l’antenne ».

Segolene Amiot a interrogé Vincent Bolloré sur la mission politique qu’il mène à travers de son groupe, lors de la commission d’enquête sur l’attribution, le contenu et le contrôle des fréquences de la TNT.

Le groupe qui porte son nom détient notamment Canal+, CNews et C8.

« Si je ne crois pas à quelque chose, je ne vais pas essayer de le mettre sur mes antennes », explique Vincent Bolloré.

« C’est pour ça que je suis obligé de rentrer dans cette intimité.
Tout le monde voulait Zemmour qui vendait des centaines de milliers de livres. Quant à moi je suis démocrate chrétien et je n’ai aucun projet idéologique. Je suis tout doux et débonnaire, pas du tout un Attila. « 

Via:
https://twitter.com/LCP/status/1767943838117531924?t=x235zsb_v_9a6jPMfpChXA&s=19
https://lcp.fr/actualites/commission-d-enquete-sur-la-tnt-je-n-ai-aucun-projet-ideologique-affirme-vincent-bollore

🔴🇫🇷Comment Bolloré a tenté d’acheter le silence de Jean Baptiste Rivoire. « Pourquoi Bolloré veut me faire taire ».

Le milliardaire breton d’extrême droite a fait taire des centaines journalistes, humoristes, syndicalistes à canalplus, leJDD, ParisMatch, Europe1

Jean-Baptiste Rivoire. Ce célèbre journaliste, ancienne figure de l’enquête au sein du groupe Canal+ et fondateur du média indépendant Off Investigation est toujours persécuté par son ex-employeur : Bolloré.

Il est poursuivi et condamné par les prudhommes pour ne pas avoir gardé le silence absolu après son départ.

Via:
https://twitter.com/Offinvestigatio/status/1766893546588557511?t=9VezYNV2mEGW7WXYWKfzMQ&s=19
https://youtu.be/od6KY9TUjDc?si=HanMuCgMzcgmXUFk

🔴🇫🇷 Lors de la commission parlementaire, l’ancien rédacteur en chef de canal plus, et journaliste Jean Baptiste Rivoire, affirme que les propriétaires des médias, utilisent les médias pour leur business, mais également pour aider leurs amis politiques.

L’ancien rédacteur en chef de Canal+ rappelle que Bolloré n’est pas le seul à contrôler les médias.

Il n’est pas le seul à utiliser la presse pour développer son business, ou pour aider médiatiquement ses amis politiques ou pour relayer sans honte la propagande israélienne…

Jeudi dernier, JeanBaptiste Rivoire (ancien rédacteur en chef de Canal+ et qui depuis a été condamné à verser 151 500 euros parce que non soumis à Bolloré) est passé devant la commission d’enquête sur l’attribution, le contenu et le contrôle des fréquences TNT.

Jean-Baptiste Rivoire, célèbre journaliste, ancienne figure de l’enquête au sein du groupe Canal+, et fondateur du média indépendant Off Investigation, est toujours persécuté par son ex-employeur : Bolloré…

Via:
https://twitter.com/RevolteRevoltee/status/1766573059077558297?t=QBmhHdWqxYM5ElEtYG9tHQ&s=19
https://www.lemediatv.fr/emissions/2024/pourquoi-bollore-veut-me-faire-taire-les-verites-dun-journalistes-sur-les-medias-des-milliardaires-e0CpcbtDR3qNHnJyPNcTmQ

Civicio – Il balance tout sur les magouilles de Bolloré chez Canal

Audition de Jean Baptiste Rivoire ancien directeur adjoint chez canal plus de spécial investigation limogé par Bolloré placardisé pendant plusieurs années puis muselé par un contrat de non dénigrement qui lui vaut aujourd’hui pour s’être exprimé une amende de 151 000 euros. Il s’exprime dans le cadre des audition parlementaire autour du renouvellement des autorisation de diffusion des chaine TNT. Dans une audition intense il explique en détail les pratiques de Vincent Bolloré pour protéger ses amis et intérêt en France et à l’étranger mais aussi détruire tout ce qui fait l’essence du journalisme d’investigation. Ces révélations qui montrent la censure manifestes par les milliardaires de la pratique du journalisme en France méritent d’être largement diffusés au grand publique

Laisser un commentaire