Pour Michel-Edouard Leclerc, l’inflation va devenir «structurelle» car «nous allons devoir financer la transition énergétique»

🔴🇫🇷Pour Michel-Edouard Leclerc, l’inflation va devenir «structurelle» car «nous allons devoir financer la transition énergétique»

«Sauf événement exceptionnel, les prix dans les hypermarchés devraient se situer dans une fourchette de hausse comprise entre 2 et 3%» en 2024, a-t-il estimé.

Le patron du premier distributeur français Michel-Edouard Leclerc table sur une inflation «structurelle» dans les prochaines années, même si la hausse des prix sera «moins violente» que ces deux dernières années.

« On peut compter sur des baisses substantielles sur le non alimentaire importé. L’Asie est à la recherche de croissance à l’extérieur de ses frontières. Elle a besoin de vendre et pour cela est prête à baisser ses tarifs», détaille Michel-Edouard Leclerc.

Quant aux articles alimentaires, «les produits à base de café et de chocolat vont baisser. Ce sera aussi le cas pour les produits à base de céréales. Pour le sucre, il faudra attendre encore un peu», développe-t-il.

L’inflation «ne disparaîtra pas pour autant, (…) nous entrons dans un cycle d’inflation décennale», nuance cependant Michel-Edouard Leclerc.

«Nous allons devoir (…) financer la transition énergétique. Produire de façon plus vertueuse va coûter plus cher».

«Il va falloir amortir des investissements plus lourds, plus décarbonés sur des marchés plus restreints», ce qui fait dire à Michel-Edouard Leclerc qu’«une inflation structurelle va s’installer.»

Fin novembre, le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire avait affirmé que l’inflation était «vaincue».

Via:
https://www.ouest-france.fr/premium/entretien-michel-edouard-leclerc-nous-sommes-dans-un-cycle-dinflation-decennale-2aa669ac-dc3d-11ee-a79f-2312009be08f

Laisser un commentaire