Malgré Macron et la France, l’Europe protège enfin les travailleurs ubérisés

Malgré Macron et la France, l’Europe protège enfin les travailleurs ubérisés

Le Conseil de l’Europe a adopté la directive européenne imposant la présomption de salariat : une victoire de haute lutte pour les travailleurs ubérisés, malgré le blocage de la France, qui a voté contre.

Après avoir passé toutes les étapes législatives et le trilogue (accord entre le Parlement, les États membres et la Commission), le texte s’était heurté au blocage obstiné de la France, seule à voter contre quand quelques pays se sont abstenus.

Une pratique quasi inédite dans l’histoire de l’UE. La directive est repartie en négociation et, cette fois, la Grèce et l’Estonie ont voté pour, débloquant la situation in extremis, à quelques semaines des prochaines élections européennes.

« Tout au long des négociations, le président français aura tenté de torpiller la présomption de salariat pour servir Uber plutôt que les travailleurs », a réagi Leïla Chaibi, négociatrice de la directive pour la gauche. « Des millions de faux indépendants à travers l’Europe vont être requalifiés en salariés », s’est réjouie l’eurodéputée FI.

👉 Macron est la pire m…. que la France ait connu

Via https://www.humanite.fr/social-et-economie/leila-chaibi/malgre-macron-et-la-france-leurope-protege-enfin-les-travailleurs-uberises

🔴🇪🇺Le Conseil de l’Europe a adopté la directive européenne imposant la présomption de salariat.

Les Etats membres ont trouvé un compromis politique ce lundi 11 mars sur une législation européenne censée renforcer les droits des travailleurs des plateformes numériques comme Uber ou Deliveroo, a annoncé la présidence belge du Conseil de l’UE.

Après plusieurs semaines de blocage, les 27 Etats membres ont trouvé un accord ce lundi 11 mars visant à mieux réglementer les droits des travailleurs des plateformes numériques.

«De meilleures conditions de travail pour les livreurs de repas à domicile ! Les ministres viennent d’approuver le texte de compromis sur la directive relative aux travailleurs des plateformes. Cela améliorera les droits et les conditions de plus de 28,5 millions d’Européens travaillant dans»

« Tout au long des négociations, le président français aura tenté de torpiller la présomption de salariat pour servir Uber plutôt que les travailleurs », a réagi Leïla Chaibi, négociatrice de la directive pour la gauche. « Des millions de faux indépendants à travers l’Europe vont être requalifiés en salariés », s’est réjouie l’eurodéputée FI.

Via:
https://www.liberation.fr/economie/economie-numerique/uber-deliveroo-lue-trouve-un-accord-pour-mieux-encadrer-les-droits-des-travailleurs-des-plateformes-numeriques-20240311_AFBJUFKGCZGDTKHTAJZSKVWFMU/?utm_medium=Social&utm_source=Twitter&xtor=CS7-51-#Echobox=1710177421-1

Laisser un commentaire