L’appel de Macron à la guerre rejeté par les grandes nations de l’OTAN

L’appel de Macron à la guerre rejeté par les grandes nations de l’OTAN. L’OTAN elle-même via Jens Stoltenberg déclarant qu’il n’y a aucun projet de déploiement de troupes de l’Otan en Ukraine (précisions en part. 04 *).

Part. 01/04:

Une humiliation supplémentaire sur la scène internationale pour le petit porte flingue de chez Rothschild (rappelons aussi que le 4e baron, Jacob Rothschild est mort cette semaine).
Les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Espagne, le Danemark, la Pologne, la Tchéquie et de nombreux pays de l’est ont montré de grandes réticences et même un rejet catégorique. Ce qui est un signe très positif s’il y avait besoin de le préciser. La Pologne reste plus tempérée comme nous pouvons l’entendre dans la vidéo, je développerai ce point par la suite dans les parties suivantes.

Macron se retrouve donc isolé et les grandes nations se désolidarisent de ses propos. Mais la France va pourtant continuer à pousser cet objectif. Cela entraînera le pays au bord de la guerre civile. Je vous l’avais dit il y a quelques jours, les nations de l’OTAN poursuivent un narratif de guerre MAIS DE GUERRE PROXY UNIQUEMENT, dans les coulisses, CES NATIONS CHOISISSENT DES ACCORDS ÉCONOMIQUES.
Le chancelier allemand Olaf Scholz a répondu que l’Otan n’enverrait pas de troupes en Ukraine. Un exemple simple, pensez-vous que l’Allemagne préfère faire la guerre ou vendre leurs millions de voitures aux Russes ?
L’Europe préfère également le gaz russe au gaz liquide américain qui ne fera qu’étrangler et soumettre toujours plus l’Europe. Sans parler de Nord Stream. Les élites des pays européens savent très bien qui est derrière cet attentat… Sans parler des BRICS et de ce qui arrive positivement au niveau de l’économie et du monde multipolaire… Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres qui montrent les signes d’accords économiques dans les coulisses.

Part. 02: https://t.me/pentagqone/13667

LA PLUS GRANDE PEUR DE L’ÉTAT PROFOND ANGLO-SAXON À TOUJOURS ÉTÉ QUE L’EUROPE FASSE BLOC AVEC LA RUSSIE. CEST CE QUI ARRIVERA APRÈS LE TOUT DERNIER SOUFFLE DE LA TEMPÊTE.

Part. 02/04:L’État Profond américain sait que le retour de Trump signifie la fin du financement de la guerre par le congrès, cela signifie aussi tout simplement la fin de la guerre, car c’est principalement le financement US qui maintient ce conflit en vie. l’État Profond SAIT que Trump REVIENT (officiellement et publiquement) et qu’il sera LE PRÉSIDENT DE LA PAIX – de nombreux signes le prouvent. C’est pourquoi ils délèguent à Macron la tâche de poursuivre la guerre proxy, tentant de la faire muter en confrontation ouverte et directe, entraînant l’OTAN et l’Europe au bord du précipice de la 3e guerre mondiale, face à une armée redoutable et bien supérieure sur une grande majorité des statistiques.Ici aussi, de nombreux signes le prouvent comme la Loi de programmation militaire 2024/2030 et l’article 4 adopté récemment.TRUMP SERA LE PRÉSIDENT DE LA PAIX. Il est donc clair que les deux théâtres de guerres que représentent l’Ukraine/Russie et Israël/Palestine vont s’envenimer et s’amplifier, touchant d’autres nation et précipitant le monde AU BORD du précipice de la troisième guerre mondiale. Anons, rappelez-vous toujours de ça, peu importe les évènements: AU BORD. >

QUE RESTE-T-IL À L’ÉTAT PROFOND POUR ENTRAINER L’EUROPE DANS UNE CONFRONTATION DIRECTE ? UN ÉVÈNEMENT SOUS FAUSSE BANNIÈRE pour accuser la Russie et galvaniser l’opinion publique.

Part. 03: https://t.me/pentagqone/13668

C’est soit cela, soit admettre une victoire russe en Ukraine, ce qui effondrera alors totalement l’OTAN qui est déjà un DEAD MAN WALKING dans la seule mission pour laquelle cette entité a été créée. L’OTAN continuera d’exister, mais elle sera soumise à une réforme totale.
L’EXPOSITION DES OPÉRATIONS NOIRES de l’État Profond en Ukraine et tout ce que cela comporte, une divulgation via différents niveaux d’acceptation populaire. La Russie prendra ensuite les terres de l’est, la Biélorussie et la Pologne se partageront les terres de l’ouest (c’est le deal pour que la Pologne ne joue pas le jeu du [DS]). Un nouveau président sera élu et le pays sera totalement réformé et aidé par de nouveaux accords économiques. En attendant, le DNC continue d’envoyer de l’argent en Ukraine dans des opérations de blanchiment d’argent qui reviennent au DNC et au complexe militaro-industriel. L’or ukrainien sert également de deal pour remplir les caisses de l’État Profond.

Le plan [DS] a toujours été une opération Barbarossa 2. Tuer Poutine et conquérir la Russie et provoquer l’effondrement de l’Europe via la Pologne et la Biélorussie.
Des contre-mesures pour court-circuiter les plans de 3e guerre mondiale via l’Europe et son effondrement sont en place. Mais le monde ira cependant vers des évènements de la peur, au bord de la guerre nucléaire et de la guerre civile.
Ce n’est pas un hasard si Poutine a envoyé Wagner en Biélorussie afin de préparer les troupes et empêcher de futurs coups d’État et des révolutions colorées. Le déploiement éventuel de troupes françaises ou autres serait aussi fait en premier le long de cette frontière.


Part. 04: https://t.me/pentagqone/13669

L’Ukraine est dans un effondrement à 100%, ils ne peuvent pas gagner. Zelensky ne tiendra plus longtemps à la tête du pays et un putsch militaire pourrait arriver très prochainement. La population et les commandants militaires sont furieux.

Part. 04/04:

C’est pourquoi Zelensky demande à TRUMP de discuter et c’est pourquoi il rencontre maintenant Mohamed Bin Salman. Cette rencontre est plus que probablement organisée par Trump qui ne peut pas rencontrer en personne Zelensky. MBS joue donc le rôle d’intermédiaire diplomatique. Il met en place les portes de sorties du conflit. Il prépare la paix. La paix par la force. Oui, Zelensky n’est pas en mesure de négocier.

Ce n’est pas un hasard si la Pologne voit son nouveau gouvernement à la solde de l’État Profond qui pousse à armer le pays de l’arme nucléaire, mais tout ceci est dans le processus de la THÉORIE DES JEUX afin d’EXPOSER la CORRUPTION et pousser le soulèvement de la population pour effondrer le gouvernement et court-circuiter le plan d’effondrement de l’Europe via la Pologne. En échange, la Pologne se partagera l’ouest de l’Ukraine, une fortune en PIB.

*Des troupes des forces spéciales des nations de l’OTAN/États-Unis sont déjà sur place depuis des années et depuis le début des opérations militaires spéciales russes, à travers des programmes et des opérations noires aux frontières et directement sur le territoire ukrainien pour des opérations de formation, de transport, de renseignements, d’infiltration, de déminage, de sabotage, de guérilla,… Ces opérations sont noires et ne seront jamais reconnues ni approuvées officiellement. L’exposition se fait petit à petit comme par exemple avec l’article du New York Times sur les 12 bases de la CIA en Ukraine, article relayé dans le monde entier sur les médias dominants.

Part. 01: https://t.me/pentagqone/13666
Part. 02: https://t.me/pentagqone/13667

OpexNews : 🇫🇷🇺🇦 Envoi de « troupes au sol » en #Ukraine : la première réaction entendue de l’état-major des armées à cette déclaration « guerrière » du chef de l’Etat : « On n’y croit pas. »

Puis après l’incrédulité, la critique.
« On ne nous a pas consultés. »

Et certains de parler de « lubie », voire d’« inconséquence » du chef de l’État.
(via Le Canard enchaîné)

Laisser un commentaire