une commission d’enquête sur l’Aide Sociale à l’Enfance.

🔴🇫🇷Myriam, une jeune fille de 14 ans en fugue d’un foyer de l’Aide sociale à l’enfance, a été retrouvée morte à Fontainebleau. Une enquête a été ouverte. Elle était sous la responsabilité d’un foyer de l’ADSEA 77.

L’hypothèse d’une overdose ou d’une décompensation liée à l’arrêt du traitement contre le diabète de la jeune fille sont privilégiés. Le parquet attend les résultats des expertises toxicologiques afin de savoir si la drogue a pu provoquer la mort de la jeune diabétique.

Myriam, 14 ans, qui avait quitté le foyer du DAIS à Melun(77), a été retrouvée morte dans un logement de Fontainebleau le 25 février. Elle consommait des drogues depuis plusieurs mois.

«Elle rentrait dans des états pas possibles», selon un témoin.

La victime était accompagnée de 2 jeunes filles majeures. Placées en garde à vue, les deux amies auraient déclaré avoir consommé du crack et du cannabis.

Diabétique de type 1, Myriam suivait un traitement rigoureux.

Une enquête pour homicide involontaire a été ouverte

Le père de Myriam a porté plainte : « Je veux que la justice soit faite »

Libération avait enquêté sur les multiples dysfonctionnements de cette énorme association d’aide sociale à l’enfance.

Le foyer dans lequel était placé Myriam appartenait à l’ADSEA 77, une association comptant 850 salariés, un budget colossal de 50 millions d’euros, dont 95% de fonds publics.

En 2021, des cadres avaient en effet lancé l’alerte auprès du conseil départemental, leur autorité de tutelle. Dans un courrier fourni, ils documentaient les dérives au sein de l’association, notamment la gestion autocratique du président (parti depuis), adepte des embauches discrétionnaires et approximations financières. Avec des conséquences en cascade

Via:
Lien 1 https://www.liberation.fr/societe/on-a-alerte-apres-la-mort-dune-ado-placee-la-colere-des-ex-cadres-du-foyer-20240302_JD27QHZAWNGDFIJRJSAC2RDULY/?xtor=CS7-51-#Echobox=1709396876
Lien 2 https://www.leparisien.fr/seine-et-marne-77/mort-de-myriam-a-fontainebleau-ladolescente-en-fugue-consommait-des-drogues-depuis-plusieurs-mois-04-03-2024-ZPDXDFXG5FFVVORGXN6CRQJNTM.php

🔴🇫🇷 Les éducateurs de deux foyers charentais hébergeant une centaine d’enfants placés dénoncent une augmentation des agressions sexuelles et des viols entre mineurs. Dépassé, le département appelle à l’aide de l’État.

Les représentants des personnels décrivent des violences verbales, physiques, voire sexuelles toujours plus nombreuses dans les deux structures qui accueillent une centaine d’enfants à Puilboreau et à Saintes.

102 mineurs sont accueillis par le foyer de l’enfance, structure administrée par le Conseil départemental, qui a consacré 78 millions d’euros à la protection de l’enfance en 2023 (+50% en trois ans).

Une petite majorité des enfants est hébergée à Saintes (55), qui possède une pouponnière de 12 places (0 à 4 ans). Les autres sont pris en charge à Puilboreau (47).

Les alertes des travailleurs du foyer de l’enfance étant « inaudibles », nous avons décidé d’appeler le préfet à l’aide, afin de refaire du foyer de l’enfance un sanctuaire qui ne les abîme pas mais les protège »
Dans cette lettre ouverte à l’attention du préfet Brice Blondel, la situation est décrite comme explosive.

Extrait : « Cette structure administrée par le département de Charente Maritime est le théâtre quotidien d’horreurs commises sur des enfants placés par le procureur de la République, alors même que ce dernier voulait les protéger d’un environnement familiale difficile et toxique. Les enfants dans cet établissement public souffrent dans le plus grand silence de violences faites par d’autres enfants, plus grands, eux même ayant été victimes dans leur parcours.

Oui monsieur le préfet!, il arrive que les enfants les plus jeunes se fassent violer par leur aînés, et ce, dans la plus grande indifférence, et lorsque le sujet est abordé, aucune mesure corrective n’est apportée par les tutelles administratives. Il arrive que les enfants les plus jeunes se fassent violer par leurs ainés. Tout le monde dormant le même dortoir. Sans compter les agressions dont sont victimes les personnels du foyer. »

Concernant les viols évoqués dans la lettre ouverte au préfet, la présidente du département, Sylvie Marcilly confirme avoir eu connaissance d’un cas, qui remonte à 2021 et qui concernait deux enfants de huit ans.

La direction du foyer de l’enfance reconnait aussi des signalements d’attouchements ou d’agressions sexuelles, qui font l’objet de signalements mais qui n’entrainent pas systématiquement une suite judiciaire.

Via:
https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/une-situation-explosive-au-foyer-de-l-enfance-de-la-charente-maritime-4078942

🔴🇫🇷Le registre national de suivi des enfants placés, obligatoire depuis 2012, est quasiment vide, selon une enquête du Monde.

Cette situation rend impossible le suivi à l’échelle nationale des parcours des enfants de l’ASE, malgré un coût annuel des logiciels de plus de 50M d’euros.

La faute à des remontées de données parcellaires des départements, qui accusent les logiciels spécialisés qu’ils utilisent.

À peine une dizaine de départements se conforment à cette obligation chaque année, alors que plus de la moitié n’ont jamais fait remonter aucune donnée en dix ans. Sans compter les nombreux doublons et erreurs qui compliquent l’exploitation des transmissions.

L’un des deux logiciels utilisés par l’ASE est contrôlé par le fonds américain Bain Capital, via une cascade de filiales implantées dans des paradis fiscaux (Luxembourg, Guernesey et Delaware).

Via:
https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2024/02/28/les-missions-de-la-protection-de-l-enfance-entravees-par-des-logiciels-defaillants_6219030_4355770.html

🔴🇫🇷La présidente Mathilde Panot a annoncé que son groupe déposera une résolution pour obtenir une commission d’enquête sur l’Aide Sociale à l’Enfance.

« En 1 mois, ce sont 2 enfants qui sont mortes et qui étaient en charge de l’aide sociale à l’enfance.

Le groupe Rassemblement National demande également la création d’une commission d’enquête sur l’Aide Sociale à l’Enfance.

Via: https://twitter.com/LaureLavalette/status/1765056318577008781?t=j7uNJVzrXFe3zMShptofnQ&s=19
https://twitter.com/LyesLouffok/status/1764980721704173695?t=j7uNJVzrXFe3zMShptofnQ&s=19

Laisser un commentaire