Samir vient d’avoir vingt-six ans et il commence seulement à vivre

Samir vient d’avoir vingt-six ans et il commence seulement à vivre. Il a le regard des survivants, et dans ses yeux, on peut encore lire l’horreur qu’il a vécue pendant dix ans. C’est pourtant un petit garçon comme les autres qui a croisé un jour les rabatteurs d’une secte satanique… Pour cet enfant livré à lui-même dans l’enfer des banlieues sinistrées, cette nouvelle famille était providentielle. Comment aurait-il pu imaginer que, derrière l’avenir merveilleux qu’on lui faisait miroiter, c’était en réalité un univers cauchemardesque qui s’ouvrait sous ses pieds ? Que ses nouveaux « amis » allaient le pousser dans les rets d’une dangereuse secte mâtinée, comble de l’horreur, d’un réseau de pédophilie extrêmement organisé ? Cet enfant, vous l’avez peut-être croisé… Car c’est en France, en plein Paris, mais aussi en Belgique et en Angleterre, que Samir a été violé, torturé, prostitué presque quotidiennement depuis l’âge de treize ans. Aujourd’hui, le jeune homme passe à l’offensive. Il raconte les cérémonies, les rituels sadiques, les enfants disparus… Il accuse ses bourreaux, bien sûr, mais il dénonce également le laxisme de la police, de la justice, et l’implication de ces personnalités au-delà de tout soupçon auxquelles il a été livré. Le journaliste Bruno Fouchereau, spécialiste des mouvements extrémistes, analyse le drame de Samir à la lumière des récents scandales du même ordre, telle l’affaire Dutroux, dressant un panorama inquiétant des ramifications internationales de ces organisations tentaculaires. Le jugement prochain de cette affaire devrait donner un écho retentissant à ce témoignage bouleversant.

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k48076125.image

https://books.google.com/books/about/L_Enfant_sacrifi%C3%A9_%C3%A0_Satan.html?hl=fr&id=EUFYDwAAQBAJ

CE DÉCHET ORGANIQUE D’OLIVIER BAILLY, MAGISTRAT FRANÇAIS (ancien vice-président du tribunal judiciaire de Dijon), A PROPOSÉ SUR DES SITES LIBERTINS LE VIOL DE SA FILLE DE 13 ANS, ET L’A DÉCRITE COMME UNE « PETITE ESPIONNE » QUI DOIT ÊTRE HUMILIÉE, GIFLÉE, PRISE A PLUSIEURS, … ET QU’ELLE DOIVE RENTRER DANS DES RÉSEAUX PÉDOCRIMINELS.

ARRÊTÉ, EN PREMIÈRE INSTANCE, IL EST CONDAMNÉ POUR DEUX ANS DE PRISON, DONT UN AVEC SURSIS, PEINE RAMENÉE A DEUX ANS AVEC SURSIS.

CHAQUE ANNÉE, EN FRANCE , SELON LES CHIFFRES OFFICIELS donnés par Mr Morad El Hattab :

➡160.000 enfants sont violés ou agressés sexuellement. Soit environ 430 par jour en moyenne.

➡Entre 38.000 et 40.000 enfants disparaissent (chiffres 2022).

➡Entre 8.000 et 10.000 enfants disparaissent sans être retrouvés. 40% d’entre eux ont moins de 15 ans.

➡Plus de 240.000 enfants sont placés dont plus de 50% de façon illégale.

Janvier 2024, Morad El Hattab se confie :

Pour Tribune Libre, le 18 janvier 2024, Stéphanie Reynaud interviewe Morad El Hattab, fondateur du parti l’Alliance pour la France. Il raconte l’organisation des réseaux pédocriminels en France et dans le monde, soutenus par des institutions infiltrées par ce cancer.

➡ Pour consulter le site de l’Alliance pour la France :
https://alliance-pour-la-france.net/

➡ Pour consulter les ouvrages de Morad El Hattab sur le site de la Librairie Eyrolles :
https://www.eyrolles.com/Accueil/Auteur/morad-el-hattab-90410/

CE PAYS EST MORT.
LA PEINE DE MORT DOIT ÊTRE RÉINSTAURÉE AU PLUS VITE, AUTANT POUR CES ORDURES QUE POUR TOUTE MALTRAITANCE AVÉRÉE, TOUT VIOL, ET TOUT MEURTRE ÉVIDEMMENT.

PROTÉGEZ LES ENFANTS, COÛTE QUE COÛTE, EST UNE DEVISE ULTRA-PRIORITAIRE.

W

Laisser un commentaire