Anissa, 24 ans, est morte 4 heures après avoir été renvoyée des urgences de Saint-Denis,

🔴🇫🇷Anissa, 24 ans, est morte 4 heures après avoir été renvoyée des urgences de Saint-Denis, où elle s’était rendue pour une douleur à la poitrine.

La jeune femme « hurlait de douleur et crachait du sang » à son arrivée à l’hôpital.

Le personnel médical a insisté pour qu’elle libère sa place malgré son état, allant jusqu’à faire appel à la sécurité.

L’autopsie a révélé une cardiomyopathie, qui aurait pu être détectée si la jeune femme avait été hospitalisée. une enquête a été ouverte en recherche des causes de la mort

À son arrivée à l’hôpital, Anissa hurle de douleurs. Un foyer infectieux est repéré dans ses bronches grâce à une radio. Elle ne tient pas debout, mais elle n’est pas hospitalisée et l’infirmière insiste: elle doit quitter les urgences. Anissa appelle donc sa petite sœur Maïmouna.

“Je vois ma sœur en train de cracher du sang. Je vois l’infirmière et je lui demande pourquoi elle est dans cet état-là. Elle me dit qu’ils ont donné une ordonnance avec un médicament et qu’elle doit continuer à le prendre. Moi, je lui dis que je ne peux pas rentrer avec elle alors qu’elle crache du sang”.

Là encore, le personnel ne veut rien entendre, la sécurité doit même intervenir pour convaincre Maïmouna de libérer la place.

“Elle crachait de plus en plus de sang. Elle avait mal, elle souffrait. Je la dépose chez sa mère, je pars, et à mon retour, elle était partie. Anissa est décédée 4h30 après être sortie de l’hôpital”.

Le légiste a détecté une cardiomyopathie, une maladie génétique du muscle du cœur, qui aurait pu être diagnostiquée grâce à des examens complémentaires.

Via:
https://twitter.com/BFMTV/status/1764602991456170035?t=L-mA94M0K8wYBj_rMTAYig&s=19

Laisser un commentaire