une vingtaine de plaintes pour viols et agressions sexuelles visant Patrick Poivre d’Arvor, est classée sans suite pour prescription.

🔴🇫🇷La deuxième enquête préliminaire, concernant plus d’une vingtaine de plaintes pour viols et agressions sexuelles visant Patrick Poivre d’Arvor, est classée sans suite pour prescription. Une instruction va être ouverte pour trois d’entre elles

Il s’agit de deux viols et d’une agression sexuelle présumés commis entre 2007 et 2018, a précisé le ministère public. Concernant les faits classés, ils l’ont été soit parce que leur nature est antérieure à la création du délit (pour les dénonciations de harcèlement sexuel), soit parce que les faits sont prescrits, selon le parquet.

L’information judiciaire a été ouverte à la suite des accusations de violences sexuelles visant Patrick Poivre d’Arvor (PPDA) a été élargie à deux viols et une agression sexuelle dénoncés par trois femmes, tandis que les plaintes ou témoignages de dix-neuf autres femmes ont été classé

L’ex-journaliste Hélène Devynck, qui accuse PPDA de l’avoir violée en 1993, déplore auprès de Libe le classement sans suite d’un grand nombre de plaintes. Elle se réjouit néanmoins «des nouvelles ouvertures d’instructions».

Via:
https://www.lemonde.fr/societe/article/2024/02/28/affaire-patrick-poivre-d-arvor-l-information-judiciaire-elargie-a-trois-autres-femmes-19-temoignages-classes-sans-suite_6219055_3224.html#
https://www.liberation.fr/societe/police-justice/prescription-dans-laffaire-ppda-on-va-explorer-toutes-les-voies-qui-nous-restent-pour-arriver-a-un-proces-affirme-helene-devynck-20240228_MVTU2SXBCBDZDJKWQKCBOEO2QM/?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&xtor=CS7-50-#Echobox=1709128911

Laisser un commentaire