Le ministre de l’Économie et des finances, Bruno Le Maire est visé par une enquête pour faux en écriture publique

🔴🇫🇷 Le ministre de l’Économie et des finances, Bruno Le Maire est visé par une enquête pour faux en écriture publique, concernant des contrats passés par l’État avec les sociétés autoroutières.

Une enquête préliminaire pour faux en écriture publique a été ouverte au parquet de Paris, visant le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, et la secrétaire générale du gouvernement, Claire Landais.

Ils ont affirmé, peut-être à tort, ne disposer d’aucun document préparatoire à la prolongation en 2015 des contrats passés par l’État avec les sociétés autoroutières et validée par… un certain Emmanuel Macron, alors ministre de l’Économie.

Via:
https://www.marianne.net/economie/economie-francaise/autoroutes-bruno-le-maire-vise-par-une-enquete-preliminaire-pour-faux-en-ecriture-publique

🟥 DOSSIER GOUVERNEMENT : LEMAIRE VISÉ PAR UNE ENQUÊTE

J’adore l’article de Marianne :
 »sans nuage depuis sa nomination.. »

Pourtant il a déclenché plusieurs tempêtes de scandales ! 🤦

Bref, pour l’instant il s’agit d’une enquête,
C’est juste pour nous faire croire que la justice ferait quelque chose contre l’élite qui dirige l’État.

➡️🇨🇵 Autoroutes : Bruno Le Maire visé par une enquête préliminaire pour faux en écriture publique.

Une enquête préliminaire pour faux en écriture publique est en cours au parquet de Paris, visant le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, et la secrétaire générale du gouvernement, Claire Landais. Ils ont affirmé, peut-être à tort, ne disposer d’aucun document préparatoire à la prolongation en 2015 des contrats passés par l’État avec les sociétés autoroutières et validé par… un certain Emmanuel Macron, alors ministre de l’Économie.

Sans nuage depuis sa nomination à Bercy en mai 2017, Bruno Le Maire peut craindre de voir son horizon politique obscurci.

Pilier de la macronie et présidentiable en puissance, l’indéboulonnable ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique est en effet dans le viseur de la justice qui a, selon nos informations, ouvert une enquête préliminaire pour présomption de faux en écriture publique.

Un crime passible de quinze ans de prison et 225 000 euros d’amende, dont est également soupçonnée la Secrétaire générale du gouvernement, Claire Landais. Rien que ça !
Article :
https://www.marianne.net/economie/economie-francaise/autoroutes-bruno-le-maire-vise-par-une-enquete-preliminaire-pour-faux-en-ecriture-publique
(Source :
https://t.me/Brevesdepresse/7328)

Laisser un commentaire