Jordan Bardella a eu un mal fou à expliquer pourquoi il avait voté une résolution du Parlement européen dénonçant la répression des opposants politiques

📢🔴🇫🇷Sur BFMTV dimanche, Jordan Bardella a eu un mal fou à expliquer pourquoi il avait voté une résolution du Parlement européen dénonçant la répression des opposants politiques à Cuba mais s’était abstenu sur une résolution semblable concernant la Russie.

Bardella a expliqué pourquoi sa famille politique s’était abstenue, en 2023, sur le vote d’une résolution au Parlement européen dénonçant «fermement la condamnation à caractère politique» d’Alexeï Navalny et de Vladimir Kara-Murza.

Ce dernier, journaliste et militant d’opposition, a été condamné à vingt-cinq ans de prison pour avoir, notamment, critiqué publiquement l’invasion russe de l’Ukraine.

«Ce n’est pas à l’UE de décider si tel ou tel Etat a bien fait les choses. La diplomatie comme l’armée et la défense relèvent de la compétence des Etats. […] On a essayé de se tenir à ce principe tout au long de la mandature», a assumé Bardella. Et là, c’est le drame.

Car la position de principe du président du RN est à géométrie variable. Bardella a en effet oublié que son camp avait voté une résolution, en 2021, dénonçant la répression des opposants politiques à Cuba.

Bardella a d’abord tenté de sauver la face en rappelant que des milliers de textes ont été votés au Parlement européen. Puis il a expliqué que «Cuba, c’est pas la Russie». «C’est peut-être moins important en termes d’intérêt français», a-t-il ajouté.

Via:
https://www.liberation.fr/politique/le-gros-malaise-de-bardella-qui-denonce-loppression-politique-a-cuba-mais-pas-en-russie-20240226_OVTB3M7MKREFVBROXD2PU4OINM/?utm_medium=Social&xtor=CS7-51-&utm_source=Twitter#Echobox=1708945390

Laisser un commentaire