la plus grande étude mondiale sur la sécurité des vaccins contre la COVID-19 à ce jour confirme les liens avec de nombreux problèmes de santé

Le temps met tout en lumière !! Une nouvelle étude, pardon, la plus grande étude mondiale sur la sécurité des vaccins contre la COVID-19 à ce jour confirme les liens avec de nombreux problèmes de santé connus comme méconnus. Les vaccins contre la COVID-19 ont été associés à une augmentation des maladies neurologiques, sanguines et cardiaques. Confirmation que ces vaccins sont vraiment sûrs et efficaces pour vous faire du mal !!

Ce n’est pas de la désinformation… Bloomberg titre, « La plus grande étude sur le vaccin Covid à ce jour trouve des liens avec des problèmes de santé ». L’étude confirme certaines informations déjà connues comme un risque plus élevé d’inflammation d’origine cardiaque due aux injections d’ARNm réalisées par Pfizer et Moderna et un risque accru de formation d’un type de caillot sanguin dans le cerveau après une « immunisation » avec des vaccins à vecteur viral tels que celui fabriqué par AstraZeneca. Les injections de vecteurs viraux étaient également liées à un risque accru de syndrome de Guillain-Barré, un trouble neurologique dans lequel le système immunitaire attaque par erreur le système nerveux périphérique. La myocardite ou inflammation du muscle cardiaque, a été systématiquement identifiée après une première, une deuxième et une troisième dose de vaccins à ARNm, selon l’étude. La plus forte augmentation du rapport observé/attendu a été observée après une deuxième injection du vaccin Moderna. Une première et une quatrième dose du même vaccin étaient également liées à une augmentation de la péricardite ou inflammation du mince sac recouvrant le cœur.

Moins répandu. Ont été identifiés dans l’étude des signaux de sécurité possibles pour la myélite transverse (inflammation de la moelle épinière) après l’identification de vaccins à vecteur viral. Il en a été de même pour l’encéphalomyélite aiguë disséminée (inflammation et gonflement du cerveau et de la moelle épinière) après les vaccins à vecteur viral et à ARNm. Sept cas d’encéphalomyélite aiguë disséminée après vaccination avec le vaccin Pfizer-BioNTech ont été observés, contre une attente de deux. L’intolérance à l’exercice, la fatigue excessive, l’engourdissement et le brouillard cérébral faisaient partie des symptômes courants identifiés chez plus de 240 adultes souffrant du syndrome chronique post-vaccination dans une étude distincte menée par la Yale School of Medicine. Alors… Sûrs !? https://www.bloomberg.com/news/articles/2024-02-19/largest-covid-vaccine-study-yet-finds-links-to-health-conditions

L’étude en question intitulée, « Vaccins contre la COVID-19 et événements indésirables présentant un intérêt particulier : étude de cohorte multinationale du Global Vaccine Data Network (GVDN) portant sur 99 millions de personnes vaccinées » https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0264410X24001270

Les lots de vaccins Pfizer dans l’UE étaient des placebos, disent les scientifiques Les scientifiques ont découvert des preuves surprenantes qu’une partie substantielle des lots du vaccin Pfizer-BioNTech COVID-19 déployé dans l’Union européenne pourrait en fait être constituée de placebos – et que Le régulateur allemand le savait et ne les a pas soumis à des tests de contrôle qualité https://dailysceptic.org/2023/06/28/pfizer-vaccine-batches-in-the-eu-were-placebos-say-scientists/

👉

bases de données sur les injections,lots toxiques etc… https://howbad.info

Une étude publiée dans la revue Vaccine montre que des effets secondaires graves (myocardite, péricardite, Guillain-Barré, AVC…) accompagnent la vaccination.
✅ Si cette étude est avérée, ceux qui ont poussé à la vaccination 💉 des personnes sans risque du Covid (les moins de 60 ans) ont du sang sur les mains.

EffetsSecondaires #VaccinsCovid #CrimeContreLHumanite

Article CNEWS 👉 https://www.cnews.fr/sante/2024-02-21/le-vaccin-contre-le-covid-19-serait-lorigine-de-serieux-problemes-de-sante-selon

Via Philippe Murer https://twitter.com/PhilippeMurer/status/1760371593392300053?t=2oDkP9MrJg27KkmiBAG5jw&s=19

C’est le « Journal de Montréal » qui commence à en parler. Ils ne pouvaient pas cacher la vérité éternellement et ça commence à sortir. https://www.journaldemontreal.com/2024/02/13/une-vaste-etude-mondiale-fait-le-lien-entre-les-vaccins-contre-la-covid-19-et-de-potentiels-problemes-de-sante

La FDA reconnaît ses erreurs sur les décès et les effets indésirables des injections Covid. * VAERS = système de surveillance américain destiné à faire un suivi des effets secondaires des vaccins

🟦DOSSIER EFFET SECONDAIRE VACCIN : LA VÉRITÉ POINTE SON NEZ ! 👃

➡️ Cnews :  » Le vaccin contre le Covid-19 serait à l’origine de sérieux problèmes de santé, selon une étude.

Cette étude internationale, publiée la semaine dernière, a mis en lumière des signes inquiétants du lien entre la vaccination contre le Covid-19 et certains problèmes de santé.

Les résultats, publiés la semaine dernière dans la revue Vaccine, ont révélé des corrélations entre l’injection des vaccins, Pfizer, Moderna et AstraZeneca, contre le Covid-19 et plusieurs problèmes médicaux sérieux, nécessitant une enquête plus approfondie.

Les conclusions de cette étude ont indiqué que certains effets secondaires indésirables, tels que la myocardite, la paralysie de Bell, les convulsions, la péricardite et le syndrome de Guillain-Barré, pourraient être liés à la vaccination.

Les symptômes de ces affections sont apparus en moyenne 42 jours après l’administration des vaccins étudiés.

Notamment, des cas de myocardite ont été signalés suite à l’administration des vaccins à ARNm de Pfizer, BioNTech et Moderna, après la première, deuxième et troisième dose. De plus, une augmentation significative du risque de péricardite a été observée chez les personnes ayant reçu une troisième dose du vaccin à vecteur viral d’AstraZeneca. « 

https://www.cnews.fr/sante/2024-02-21/le-vaccin-contre-le-covid-19-serait-lorigine-de-serieux-problemes-de-sante-selon

Dans une étude multinationale révolutionnaire menée par le Global Vaccine Data Network (GVDN), des chercheurs ont examiné la sécurité des vaccins contre la COVID-19 dans une cohorte de 99 millions de personnes vaccinées.

L’objectif de l’étude transnationale était d’étudier les événements indésirables d’intérêt particulier (AESI) suite à la vaccination contre le COVID-19 et d’obtenir ainsi des informations importantes sur la sécurité du vaccin.

Les pays suivants ont, entre autres, participé à l’étude :

Danemark
Nouvelle-Zélande
Argentine
Canada (Ontario et Colombie-Britannique)
Finlande
Australie (Nouvelle-Galles du Sud et Victoria)
Écosse
L’ étude a été publiée par Elsevier, le leader mondial de l’édition scientifique et de l’analyse de données avec plus de 140 ans d’expérience.

L’étude a confirmé les signaux de sécurité connus pour des affections telles que la myocardite, la péricardite, le syndrome de Guillain-Barré et la thrombose veineuse cérébrale, mais a également identifié de nouveaux signaux de sécurité potentiels qui justifient une enquête plus approfondie.

L’étude a inclus 99 068 901 personnes vaccinées et a analysé l’administration de 183 559 462 doses du vaccin Pfizer (BNT162b2), 36 178 442 doses de Moderna (ARNm-1273) et 23 093 399 doses d’Oxford/AstraZeneca (ChAdOx1).

Les experts ont sélectionné treize problèmes de santé qu’ils souhaitaient particulièrement surveiller après la vaccination contre le COVID-19, dont les maladies neurologiques, les troubles causés par des caillots sanguins, les maladies cardiaques. https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0264410X24001270?via%3Dihub

Laisser un commentaire