la protestation des agriculteurs:

Le #GrandReset est toujours en cours. Même si ce n’est pas nouveau il faut juste le répéter jusqu’à ce que les normies soient au courant. J’aimais bien ces 2 idées fortes du dernier RadioQuébec sur la protestation des #agriculteurs:

1) ce n’est pas une question de prix. On tue le business des agriculteurs pour les détruire (et installer un modèle genre méga fermes automatisées etc)

2) #FoodPower, on limite la souveraineté des pays, à terme en limitant ce que chaque pays peut produire (ex la France fait du vin, le Brésil du boeuf etc) et le rendre dépendant d’un système global pour ses autres produits.

Voyez comme on a tué le #nucléaire en France/Allemagne pour nous rendre dépendants. Même idée. https://t.me/radio_quebec/2318 #AgriculteursEnColere

BLOCAGE EN COURS EN GIRONDE ! Les paysans girondins bloquent depuis hier soir la centrale Leclerc de Beychac-et-Caillau. Aucun camion ne rentre, aucun camion ne sort. #ResistancePaysanne #AgriculteursEnColere Via https://twitter.com/ResistPaysans/status/1755939921813004693?t=yciL11jj6F5g74Fi7Ww4XA&s=19

«Nous allons manquer de terre»: les grands fonds d’investissement achètent tout, «personne ne le dit» «Nous allons devoir fuir nos terres, on ne peut lutter», dénonce un agriculteur espagnol d’Estrémadure. Les fonds de pension achètent des terres à tour de bras partout dans le monde. Parmi ceux-ci, le canadien PSP, le Climate Asset Management (banque HSBC) et le fonds de pension américain TIAA. Encore plus opaque que Vanguard, TIAA a été fondé par Andrew Carnegie, dont les Medals for Philantropy ont été attribuées aux «usual suspects»: notamment Ted Turner, George Soros et l’incontournable Bill Gates. Auxiliaire zélée du «Grand Capital», la Commission européenne a approuvé en mai 2023 un plan de rachat de terres agricoles porté par le Premier ministre néerlandais Mark Rutte, qui est membre contributeur du Forum économique mondial (WEF). Monopoly–La frénésie de Bill Gates pour les terres agricoles déclenche une enquête

🟥🟩 DOSSIER MANIPULATION : SYNDICATS ET MULTINATIONALES.

Comment défendre les syndiqués en ayant des parts dans les multinationales ??

Continuons à dénoncer toutes les manipulations !!!

Entre les  »Sages » qui n’ont rien de sages, les Ordres des médecins qui sont mouillés par les conflits d’intérêts, les affaires de pédocriminalité oubliées dans un tiroir…etc…

À un moment donné il faut que ce soit le peuple qui reprenne sa vie entre ses mains…

Je dis bravo à Philippe de dénoncer, car il en faut du courage 💪💪💪.

➡️🇫🇷 PHILIPPE GRÉGOIRE :
 »À partir des années 60, au départ, il y a eu un travail de fait par le syndicat, il n’y avait qu’un syndicat…

Mais à partir des années 60, le syndicat s’est fourvoyé,

Ce n’est plus un syndicat agricole,

Il est devenu le co-gérant du pouvoir et surtout le co-gérant des multinationales, puisqu’ils ont créé Unigrain… qui a des investissements dans le monde entier.

Ils ont des plateformes dans le monde entier, dans toutes les structures,

dans les restaurants, dans la boulangerie industrielle, dans les transports…

Après, en 83, ils ont franchi une étape avec… le groupe Avril,

Qui est né suite à un embargo américain où l’État français a demandé à la FNSEA de faire un plan protéine, ce qui était une bonne idée…

Ils se sont emparés du bébé, et puis ils ont monté le groupe Avril qui est à travers le monde aussi…

Et puis après en 2000, à partir des années 2000, là on est passé dans une financiarisation des plateformes de la FNSEA et des multinationales à travers Invivo,

Avec Invivo ils se sont rendus au sommet de Davos, ils sont dans les start-up !

Invivo c’est Jardiland, Gamme Vert, Boulangerie Louise, Café de Paris… ils sont dans tout les trucs de l’économie… »
(https://twitter.com/tvlofficiel/status/1755630857044275294?s=12&t=xq95HulNAoKuC6RPqotUEA)

Laisser un commentaire