l’arnaque d’octobre rose ou le dépistage du cancer du sein

L’arnaque Octobre Rose ou le dépistage du cancer du sein

La belle légende du bénéfice des mammos de dépistage est démontée point par point par cette radiologue. Difficile de remettre en cause son gagne-pain ! https://youtu.be/Tar_075PeV4

En ce dimanche 1er octobre, de nombreux monuments, dont l’Arc de Triomphe et la Tour Eiffel, s’illuminent en rose pour marquer le début d’Octobre Rose, le mois consacré à la sensibilisation et au dépistage du cancer du sein.

OCTOBRE ROSE ne vous laissez plus faire

Dépistage ou mirage

On ne sort généralement pas du mois d’octobre, qui commence ce dimanche, tout à fait indemne.

Les jours raccourcissent (ils diminuent d’1h45 ce mois-ci), la météo se fait franchement moins amicale, les premiers symptômes de la dépression saisonnière apparaissent et les taux de suicide repartent à la hausse.

Octobre finit même par des citrouilles grimaçantes, des fantômes et des squelettes en goguette. Bref, l’ambiance peut vite virer au sinistre.

Et, pour compléter le tableau : les médecins font planer sur leurs patientes la menace du cancer du sein.

Clin d’œil macabre
Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez les femmes. En France, il tue 12 100 personnes par an, 1 400 en Suisse.

Dans le but de le détecter plus tôt et de faire baisser la mortalité, les femmes de 50 à 74 ans sont invitées à effectuer une mammographie tous les deux ans.

Mesdames, vous n’y avez sans doute pas échappé.

Depuis le milieu des années 1990, cette campagne d’incitation au dépistage a lieu chaque année en octobre.

Le message adressé aux femmes est simpliste, voire culpabilisant. La promotion est nommée « Octobre rose » – un clin d’œil assez macabre, quand on y pense, à Octobre rouge, le mois sanglant de la révolution russe de 1917.

L’enfer est pavé de bonnes intentions
La démarche est louable et sincère, peut-être, mais l’enfer est pavé de bonnes intentions. Car cette belle idée fait en effet rimer dépistage avec mirage.

Depuis une vingtaine d’années, l’Institut Cochrane, un collectif de chercheurs indépendants chargé d’évaluer la qualité des études scientifiques, quantifie les effets du dépistage au cours de méta-analyses régulièrement réactualisées.

Leur conclusion :

« Si l’on considère que le dépistage réduit la mortalité par cancer du sein de 15 % et que le surdiagnostic et le surtraitement s’élèvent à 30 %, cela signifie que, pour 2 000 femmes invitées à participer à un dépistage au cours d’une période de 10 ans, un décès par cancer du sein sera évité et 10 femmes en bonne santé qui n’auraient pas été diagnostiquées si elles n’avaient pas participé au dépistage seront traitées inutilement. En outre, plus de 200 femmes se trouveront dans une situation de détresse psychologique, d’anxiété et d’incertitude importantes pendant des années en raison de résultats faussement positifs. »

Soit une vie sauvée… pour 210 gâchées.

Dépistées ou non… le taux de mortalité est le même
Mais ce n’est pas tout : le même institut conclue que les femmes dépistées meurent tout autant que les non-dépistées.

Pire encore, d’après Bernard Junod[3], chercheur à l’EHESP de Rennes, le traitement des cancers abusivement diagnostiqués lors des dépistages comporte d’authentiques risques létaux : affections cardiaques, cancers secondaires induits par les traitements, etc.

Si ce sujet vous intéresse, je vous invite vivement à lire Dépistage du cancer du sein, la grande illusion, du Dr Bernard Duperray (éd. Thierry Souccar).

Cette campagne n’est donc pas toute rose !

Rodolphe
Alternatif Bien-Être

(https://odysee.com/@jeremiemercier:0/D%C3%A9pistage-du-cancer-du-sein—les-mensonges-d%E2%80%99Octobre-Rose:b?r=6PX7ZgAcADEKRCiudxjzGPS2vEJn7VH4)

Énormément de femmes qui ont été mutilées inutilement suite au “dépistage du cancer du sein” remercient l’industrie du cancer 🤑 de les avoir sauvées d’un cancer qui serait resté asymptomatique toute leur vie. La magie de l’arnaque Octobre Rose 🤡 G B https://cancer-rose.fr/2021/05/01/interview-de-dr-duperray-happy-bien-etre/?amp

Octobre rose: Avez vous aussi remarqué les papillons roses avec les parapluies roses en déco dans les villes et villages français pour l’opération de propagande prouvée criminelle « Octobre rose » ? Octobre rose : une psyops MK-ULTRA programme Monarch

🦋

LA MAMOGRAPHIE EST LE PLUS GRAND CRIME ORGANISÉ CONTRE LES FEMMES !! ️
Les femmes qui vont faire des mammographies ne sont probablement pas conscientes du mal qu’elles se font 😩
Quelques détails à prendre en compte avant de décider d’un examen :
✅ 50-60% des résultats « positifs » sont incorrects !! ️
Donc, être diagnostiqué avec un « cancer du sein » dans 50-60 % des cas, il s’avère que cela n’existait pas du tout !! ️
✅ lors de l’examen, le sein est pressé avec un gros poids de 10kPa (1019 kg/m2) et ensuite sain, très sensible, les tissus de glande laitière sont bombardés par des rayons radioactifs !! ️
✅ stimule la croissance des tumeurs et la propagation des métastases !! ️
✅ une étude réalisée sur 690 000 dossiers a montré que des femmes en pleine santé ont développé un cancer du sein dans un grand nombre de cas après des examens mammographiques !! ️
✅ La Suisse est le premier pays au monde à interdire les examens mammographiques ❗️

Covid-19 : les vaccins peuvent avoir un impact sur les résultats des mammographies

Les vaccins contre le Covid-19 pourraient provoquer une hypertrophie des ganglions lymphatiques et fausser les résultats des échographie mammaires.

https://fr.news.yahoo.com/vaccins-covid-19-impact-resultats-mammographies-140635356.html

LA MAMOGRAPHIE EST LE PLUS GRAND CRIME ORGANISÉ CONTRE LES FEMMES !! ️

LA MAMOGRAPHIE EST LE PLUS GRAND CRIME ORGANISÉ CONTRE LES FEMMES !! ️
Les femmes qui vont faire des mammographies ne sont probablement pas conscientes du mal qu’elles se font 😩
Quelques détails à prendre en compte avant de décider d’un examen :
✅ 50-60% des résultats « positifs » sont incorrects !! ️
Donc, être diagnostiqué avec un « cancer du sein » dans 50-60 % des cas, il s’avère que cela n’existait pas du tout !! ️
✅ lors de l’examen, le sein est pressé avec un gros poids de 10kPa (1019 kg/m2) et ensuite sain, très sensible, les tissus de glande laitière sont bombardés par des rayons radioactifs !! ️
✅ stimule la croissance des tumeurs et la propagation des métastases !! ️
✅ une étude réalisée sur 690 000 dossiers a montré que des femmes en pleine santé ont développé un cancer du sein dans un grand nombre de cas après des examens mammographiques !! ️
✅ La Suisse est le premier pays au monde à interdire les examens mammographiques ❗️
La mafia médicale criminelle impose donc agressivement des examens mammographiques annuels réguliers des femmes en bonne santé, afin de les rendre rentables !! ️
Même ma défunte mère, qui avait fait face à cela pendant toute sa carrière, a réalisé vers la fin de sa vie qu’elle était sans le savoir complice de ce plus grand crime médical contre les femmes ❗️
RECHERCHEZ-VOUS ET PENSEZ BIEN À CE QUE VOUS VOUS FAITES 🙏
Bocko Boris Bilenjki

Cécile Bour, médecin radiologue, est la fondatrice de l’association Cancer Rose, qui diffuse de nombreuses informations scientifiques sur les dangers du dépistage organisé du cancer du sein

https://crowdbunker.com/v/SGPcjDydCS

Le saviez-vous ?!?

Dans cet article ils nous disent qu’il y a tellement de preuves que les mammographies sont nocives, et pourtant les médecins, le NHS, continuent de les imposer à des femmes sans méfiance.

Il n’existe aucune preuve fiable que les mammographies de routine chez les femmes en bonne santé sauvent des vies.

Il existe de bonnes preuves que ces mammographies peuvent être nocives.

Les mammographies ont en fait été abolies en Suisse il y a dix ans, en raison des dégâts qu’on sait qu’elles provoquent.

Cet article date d’il y a six ans mais est toujours d’actualité.

Lisez la suite de ce qu’ils disent via ce lien 👇

👉

https://theconversation.com/routine-mammograms-do-not-save-lives-the-research-is-clear-84110

Publié le
Catégorisé comme SANTE

Laisser un commentaire