les ratons présentaient des anomalies neurologiques (surtout les mâles)

💞LesPierresCrieront…
NOUVELLE BOMBE (J’en suis tellement désolée. Décidément, mon livre #Lesapprentissorciers reste dramatiquement d’actualité…et donc à lire ou à relire…).
Issus de mères injectées #Pfizer pendant leur gestation (/ »grossesse »), les ratons présentaient des anomalies neurologiques (surtout les mâles) avec:
-Des niveaux très inférieurs d’une protéine essentielle à l’apprentissage et à la mémoire,
-Un comportement qu’on qualifierait d’autisme chez l’homme
-Moins de neurones

Je cite: « les rats mâles présentaient des comportements prononcés de type autistique, caractérisés par une réduction marquée des interactions sociales et des comportements répétitifs. En outre, il y avait une diminution substantielle du nombre de neurones dans les régions critiques du cerveau, indiquant une neurodégénérescence potentielle ou une altération du développement neurologique(…)des performances motrices altérées, mises en évidence par une coordination et une agilité réduites. »

Ma conclusion (outre mon envie de pleurer): je préfère insister sur le fait que ce sont des rats, avec un n=41… et donc on ne sait pas chez l’homme…
N’empêche, cela montre – encore une fois – que ces « vaccins » peuvent provoquer de puissantes réponses inflammatoires et auto-immunes aux conséquences inconnues, et que leurs risques à long terme ont à peine été étudiés voire PAS DU TOUT…

1️⃣IL FAUT DÉSORMAIS EMPÊCHER TOUT ARNm!
2️⃣IL FAUT IMPRIMER CET ARTICLE et le donner à tous ceux qui vous expliquent que vous dites (ou je dis!) n’importe quoi.
3️⃣Arrêter ce système où, pour rappel, les autorités continuent de recommander ces injections aux femmes enceintes… Source: https://link.springer.com/article/10.1007/s11064-023-04089-2#Tab1

Laisser un commentaire