L’ancien Défenseur des droits Jacques Toubon, estime que « la préférence nationale est contraire à nos principes constitutionnels ».

📢🔴🇫🇷L’ancien Défenseur des droits Jacques Toubon, estime que « la préférence nationale est contraire à nos principes constitutionnels ».

L’ancien Défenseur des droits Jacques Toubon assure qu’avec ce texte « on a introduit dans cette nouvelle loi ce que j’appelle, et ce que je dénonce, la préférence nationale ». C’est pour lui un principe « contraire à nos principes constitutionnels ».

« On a introduit dans cette loi immigration le principe de préférence nationale. Les Français vont toucher les aides sociales dans les 3 mois et les étrangers dans les 5 ans. Cette mesure est contraire à nos principes constitutionnels ».

Il est d’ailleurs signataire aux côtés de 200 autres personnalités d’une tribune appelant à rejoindre les rassemblements.

« L’histoire de France a en grande partie été faite par les personnes venues de l’étranger », insiste Jacques Toubon. « On ne peut pas distinguer ‘eux et nous’ quand on parle de la France et des Français ».

Il rappelle que « le Conseil constitutionnel a été saisi » , « et il va être intéressant de savoir si le Conseil constitutionnel retient cette idée de non préférence nationale comme un principe fondamental ou s’il admet qu’on peut faire des accommodements au nom de la sauvegarde de l’intérêt public, de l’intérêt général ». Pour l’ancien Défenseur des droits « c’est quelque chose qui aura des conséquences ».

Via: https://twitter.com/franceinfo/status/1748975514864234862?t=HF2RCRyPBP3U_OzX2TdaHg&s=19
https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/8h30-fauvelle-dely/loi-immigration-la-preference-nationale-est-contraire-a-nos-principes-constitutionnels-juge-l-ancien-defenseur-des-droits-jacques-toubon_6287250.html

Laisser un commentaire