Sous le joug nazi durant la seconde guerre mondiale

Sous le joug nazi durant la seconde guerre mondiale, les juifs, les tziganes, les communistes et les résistants pouvaient espérer s’en sortir tant qu’ils n’étaient pas dans le train. Une fois embarqués, c’était trop tard : le processus était mené à terme. Comme l’aurait dit Mark Twain, « l’Histoire ne se répète pas, elle rime ». Nous observons aujourd’hui l’essor d’un totalitarisme qui, bien qu’inédit dans sa forme, s’inscrit dans la continuité d’une idéologie malthusienne restée profondément ancrée dans l’esprit de la caste dirigeante. Et cette fois, nous sommes déjà tous à bord du train.
https://lesakerfrancophone.fr/reverence

Laisser un commentaire