Un remaniement est prévu avant le week-end, et plusieurs ministres sont sur la sellette dont Élisabeth Borne

Un remaniement est prévu avant le week-end, et plusieurs ministres sont sur la sellette dont Élisabeth Borne Une source a confirmé au JDD que la démission du gouvernement Borne et l’annonce d’un nouveau chef d’équipe auraient lieu « avant le week-end » Via https://www.lejdd.fr/politique/un-remaniement-est-prevu-avant-le-week-end-des-ministres-sur-la-sellette-140907 https://www.challenges.fr/politique/l-ombre-d-un-remaniement-plane-sur-la-rentree-politique-du-gouvernement_878865?at_medium=CaptainTraffic&at_custom1=partCHA&at_custom4=cpt&at_campaign=part160 En complément : https://t.me/LaVeriteCensureeoff/24347

Des rumeurs qui circule indique que Sébastien Lecornu remplacerai Élisabeth Borne lors du remaniement de janvier La piste Sébastien Lecornu pour remplacer Élisabeth Borne à Matignon au cœur des spéculations, lors du remaniement de janvier « Darmanin est grillé, Bruno Le Maire trop indépendant », observe un conseiller Via: https://www.leparisien.fr/politique/remaniement-la-piste-sebastien-lecornu-pour-remplacer-elisabeth-borne-a-matignon-au-coeur-des-speculations-02-01-2024-57MNAOXRJRH37IL4UZAIFLYD5E.php?at_creation=Le%20Parisien%20|%20politique&at_campaign=Partage%20Twitter%20CM&at_medium=Social%20media

🔴🇫🇷Remaniement : remplacerait Borne par Lecornu, Ferrand ou Denormandie.
Maud Bregeon serait nommée porte-parole. Guillaume Kasbarian nommé au Logement. Florent Boudié, rapporteur de la loi Immigration, nommé aux Relations avec le Parlement.

Le ministre des Transports Clément Beaune, qui avait organisé un dîner avec ses collègues contrariés par le texte, pourrait devoir quitter le gouvernement. Même topo pour Rima Abdul-Malak (Culture), Patrice Vergriete (Logement) ou encore Sylvie Retailleau (Enseignement supérieur) dont la démission a été « refusée » par Emmanuel Macron.

La ministre de la Santé Agnès Firmin-Le Bodo devrait également être partante. Nommée par intérim pour remplacer Aurélien Rousseau qui a démissionné après la loi immigration, cette ancienne pharmacienne a été épinglée pour avoir reçu « sans les déclarer » des cadeaux d’une valeur estimée à 20.000 euros par les laboratoires Urgo.

Les ministres frondeurs lors de la loi Immigration, comme Clément Beaune, Rima Abdul-Malak (Culture), Patrice Vergriete (Logement) ou encore Sylvie Retailleau (Enseignement supérieur) seraient remerciés du gouvernement.

Parmi les éventuels entrants, le nom de plusieurs députés circule. Maud Bregeon, déjà sur le banc de touche lors du précédent remaniement, pourrait faire son entrée au porte-parole. Cette très proche de Gérald Darmanin pourrait être accompagnée de Guillaume Kasbarian.

Actuel président de la commission des Affaires économiques, cet intime d’Aurore Bergé pourrait arriver au Logement. L’ex-socialiste Florent Boudié, rapporteur de la loi immigration, pourrait également récupérer le portefeuille des Relations avec le Parlement.

Julien Denormandie, méconnu du grand public, l’ancien ministre de l’Agriculture se serait bien vu à Matignon lors du précédent quinquennat. Il a officiellement quitté la politique et travaille désormais dans un fond d’investissement. Son nom avait déjà beaucoup circulé lors du précédent remaniement en juillet dernier.

Via: https://www.bfmtv.com/politique/gouvernement/remaniement-emmanuel-macron-veut-appuyer-sur-le-bouton-elisabeth-borne-sur-le-depart_AV-202401040697.html?at_brand=BFMTV&at_compte=BFMTV&at_plateforme=twitter&at_campaign=Fan_pages&at_medium=Community_Management

🔴🇫🇷Remaniement : Gabriel Attal et Bruno Le Maire favoris pour remplacer Élisabeth Borne à Matignon, qui voit sa popularité baisser.

L’ombre d’un remaniement plane depuis plusieurs jours au-dessus du gouvernement. Deux tiers des Français (66%) souhaitent le départ d’Élisabeth Borne.

Avec un tel score, la première ministre se situe même à l’un des pires niveaux jamais enregistrés dans le baromètre politique Odoxa-Backbone Consulting. En presque 10 ans, seul Manuel Valls avait fait pire, en tombant à 24% d’opinions favorables en mai 2016.

Son bilan est jugé très négativement par près de 7 Français sur 10 (68%), qui trouvent son action «insatisfaisante».

23% la considèrent comme «proche de leurs préoccupations», 28% comme «sympathique» et 29 % comme étant «ouverte au dialogue». Près d’un tiers (32%) la pense «capable de tenir tête à Emmanuel Macron», 42% la trouvent «compétente» et à peine plus (43%) la pensent dynamique. Seule son «autorité» est reconnue par 55% des Français.

Dans l’équipe qu’elle dirige, Élisabeth Borne est loin d’être la seule personnalité sévèrement jugée : les récentes affaires judiciaires qui ont visé une partie de ses troupes pénalisent les ministres concernés.

Sur les dix ministres testés au total, seuls trois d’entre eux tirent leur épingle du jeu et semblent en capacité de sauver leur place aux yeux du pays : 49% des Français souhaitent le maintien de Gabriel Attal à l’Éducation nationale (contre 27% qui réclament son départ), quand Bruno Le Maire (Économie et Finances) récolte 39% contre 34%, et Sébastien Lecornu (Armées) 28% contre 27%.

Via:
https://www.lefigaro.fr/politique/remaniement-gabriel-attal-et-bruno-le-maire-favoris-pour-remplacer-elisabeth-borne-a-matignon-20240104

Laisser un commentaire