Dans le modèle héliocentrique du monde, Mercure et Vénus sont les premières planètes les plus proches du soleil

🐑 Dans le modèle héliocentrique du monde, Mercure et Vénus sont les premières planètes les plus proches du soleil. Après eux, la troisième sur une orbite plus lointaine est la Terre.

Par conséquent, lorsque le soleil brille sur la terre, ce qui signifie qu’à ce moment-là il fait jour sur terre, ces deux planètes se trouvent entre le soleil et la terre.

Il fait nuit à l’autre bout du globe à cette heure. Et la nuit, seules d’autres planètes peuvent se révéler à nos yeux – Mars, Jupiter, Saturne, etc., qui à cette époque sont également éclairées par le soleil.

L’inclinaison de l’axe, qui sauve la vie dans d’autres cas d’incohérence, n’aidera pas ici. Mercure et Vénus dans ce modèle ne peuvent donc être vues que de jour.

Avez vous saisi l’embrouille ?

Du Labyrinthe aux Hypothèses

Laisser un commentaire