Il est de notre devoir d’informer de manière agressive les gens sur les dangers auxquels ils s’exposent,

« Les dangers éternels des vaccins à ARN… » Une lettre de mise en garde de Sucharit Bhakdi et son équipe, dans laquelle il réitère ces inquiétudes sur la technologie ARNm. Cette lettre d’avertissement explique de manière scientifique et précise, mais compréhensible pour le profane, pourquoi les « vaccins » doivent être immédiatement retirés de la circulation. C’est quelque chose dont nous devrions tous nous préoccuper… La technologie de l’ARNm devrait être abandonnée immédiatement et chaque individu devrait tout faire pour éviter ces poisons, https://t.me/vivrecorrectement/4979

Vous savez que la communauté médicale et les grandes sociétés pharmaceutiques souhaitent utiliser l’ARNm dans tous les futurs vaccins. Le Dr Palmer prévient donc, « Nous devons arrêter tous les vaccins à ARNm car la technologie est fondamentalement défectueuse. Cela produira toujours le résultat que le corps commencera à se détruire lui-même. Nous constatons… » Interview du Dr Michael Palmer, https://t.me/vivrecorrectement/5203

« Il est de notre devoir d’informer de manière agressive les gens sur les dangers auxquels ils s’exposent, cette « vaccination » » S Bhakdi https://t.me/vivrecorrectement/3206

Vous Êtes-vous déjà demandé pourquoi des dizaines de scientifiques très respectés sont-ils devenus des voyous et sont-ils devenus des diffuseurs de désinformation après le déploiement de ces vaccins ? Tous très respectés sans antécédents de théories du complot et ils disent tous la MÊME chose. ILS ont averti constamment le monde des effets indésirables résultant des injections expérimentales Covid, et ont également mis en garde contre leurs effets à long terme, qui ne peuvent être connus, car la plupart des essais cliniques ne sont pas achevés… Alors, s’il n’y a pas de science pour justifier le scepticisme, vous êtes-vous déjà demandé qu’est-ce qui a motivé ces personnes à saccager leur carrière et leur réputation ? https://www.francesoir.fr/societe-sante/le-microbiologiste-sucharit-bhakdi-alerte-sur-les-consequences-potentiellement

Quelle est la prochaine étape ? L’industrie pharmaceutique a ouvert un tout nouveau chapitre avec les préparations d’ARN(X) génétiquement modifiées utilisées pour les vaccinations. Souhaiteriez-vous recevoir une injection mystérieuse, qui obligerait votre corps à répliquer des protéines aléatoires et inutiles pendant une durée indéterminée ? Et bien, fin novembre, le vaccin à ARN autocopiant a obtenu sa première approbation complète… https://www.nature.com/articles/d41586-023-03859-w. Le ministère japonais de la Santé, du Travail et de la Protection sociale a approuvé l’ARCT-154 de CSL et Arcturus Therapeutics, le premier vaccin auto-amplifiant à ARNm (saRNA) contre la COVID pour la vaccination initiale et le rappel pour les adultes de 18 ans et plus. L’approbation https://www.prnewswire.com/news-releases/japans-ministry-of-health-labour-and-welfare-approves-csl-and-arcturus-therapeutics-arct-154-the-first-self-amplifying-mrna-vaccine-approved-for-covid-in-adults-301999193.html, était basée sur les données cliniques positives de plusieurs études ARCT-154, y compris une étude d’efficacité en cours auprès de 16 000 sujets réalisée au Vietnam, https://www.researchsquare.com/article/rs-3329097/v1, ainsi qu’un essai de rappel de phase 3 sur la COVID-19, qui a obtenu des résultats d’immunogénicité plus élevés et un profil de sécurité favorable par rapport à un comparateur standard du vaccin à ARNm COVID-19.

VOUS AVEZ BIEN LU ! L’essai est en cours cest à dire qu’il n’est pas terminé et pourtant cette injection a reçu une approbation totale. Pourtant, tous les participants à l’étude sont surveillés jusqu’à un an après leur deuxième injection ; là encore, les effets à long terme sont inconnus. De plus, l’essai était un essai intégré de phase 1/2/3, randomisé et à l’aveugle chez des adultes vietnamiens. Cela signifie qu’ils ont combiné toutes les phases des essais cliniques. A titre d’exemple, les essais cliniques appropriés pour le développement d’un vaccin peuvent prendre de 10 à 12 ans. Et pour l’histoire, le délai le plus court pour l’approbation d’un vaccin était de 4 ans pour le vaccin contre les oreillons dans les années 1960. On ne parle pas d’approbation d’urgence… Mais peut-être que le Japon a un processus d’approbation différent des autres ! Prenez en conscience, L’industrie pharmaceutique travaille sur diverses préparations de génie génétique qui seront utilisées pour les vaccinations. Dans le cas de la Covid, le type modRNA s’est établi, où une partie de la protéine de pointe a été modifiée pour générer une quantité maximale d’antigènes. Le saRNA auto-amplifiant va encore plus loin car il permet la réplication… https://t.me/vivrecorrectement/5290

Laisser un commentaire