le ministère de la Santé était au courant dès 2006

Ce jeudi, France Info a diffusé une information selon laquelle le ministère de la Santé était au courant dès 2006 du profil inquiétant du chirurgien Joël Le Scouarnec, suspecté d’avoir violé ou agressé sexuellement près de 300 enfants. En 2019, déjà, Le Télégramme apportait la preuve que les autorités de santé avaient été informées d’une première condamnation.

En novembre 2005, et suite à une commission rogatoire internationale pilotée par le FBI, sur des réseaux pédophiles, le tribunal de Vannes condamnait le chirurgien Joël Le Scouarnec à 4 mois de prison avec sursis. Décision de justice qui ne sera jamais communiquée aux conseils de l’ordre des médecins du Finistère et du Morbihan dont pouvait dépendre le chirurgien, comme nous l’écrivions dans nos colonnes le 29 août 2019.

Lire la suite 👉 
lien

⚠️🌍💥💥💥

PFIZER VACCINES, L’UE ET L’OMS DÉNONCÉS À LA COUR INTERNATIONALE DE JUSTICE.

L’actualité s’est calmée, mais les choses continuent de bouger et la vérité se rapproche. Des têtes commencent à tomber, d’autres ne tarderont pas à le faire, en espérant que la justice – la vraie – suive son cours.

Une plainte pénale a été déposée contre l’UE, l’OMS et les dirigeants de Pfizer, qui a conduit certaines figures clés de l’affaire du vaccin COVID devant la Cour internationale de justice de La Haye.

Les accusations ont été portées par le Gemein-wohl-Lobby, une association de citoyens allemands sans orientation politique, et l’organisation de défense des droits de l’homme United for Freedom, pour « de nombreuses violations du code de Nuremberg, des crimes contre l’humanité, des crimes de guerre et des génocides ».

Comme le rapporte « La Verità », qui a suivi l’affaire de près, le banc des accusés doit rester debout :

▪️Albert Bourla [PDG de Pfizer].

▪️Ursula Von Der Leyen
[Présidente de la Commission européenne].

▪️Tedros Adhanom Ghebreyesus [Directeur général de l’OMS]

▪️Stella Kyriakidou
[Commissaire européen à la santé].

▪️Emer Cooke
[Directeur exécutif de l’Agence européenne des médicaments EMA]

▪️Nanette Cocero ancien responsable mondial du programme de vaccins de Pfizer

▪️Bill Gates
[cofondateur de la Fondation Bill et Melinda Gates].

Le volumineux document de 24 pages contenant la plainte rappelle l’accord d’achat anticipé conclu par l’UE avec Pfizer le 20 novembre 2020, avant que le vaccin ne soit approuvé par l’EMA, en dépit du fait que la Commission de l’UE – comme il est apparu ces derniers jours de l’aveu même de l’EMA – était consciente des risques élevés et des incertitudes liés à la production du vaccin.
Il est également souligné que les différents États, en acceptant les contrats de commande négociés par la Commission européenne, savaient que « la sécurité et l’efficacité du vaccin étaient inconnues, mais par leur signature, ils l’ont expressément approuvé ».

TheStormQ17🇮🇹

https://t.me/TheStormQ17/15991

Publié le
Catégorisé comme SANTE

Laisser un commentaire