Oh le vilain mensonge de la BCE dans son dernier rapport sur l’Euro numérique,

Guy de La Fortelle, L’Investisseur Sans Costume

👉 Voir en vidéo https://twitter.com/guydlf/status/1653435720898412546?t=b3ZeaPD-1BiFLbZhqxZeuQ&s=19

Oh le vilain mensonge de la BCE dans son dernier rapport sur l’Euro numérique, repris par Fabio Panetta, membre du directoire en charge de son développement : « Nous croyons que les intermédiaires en contact direct avec les utilisateurs sont les mieux placés pour identifier les usages de paiement conditionnel et tout autre service de paiement avancé. Mais je veux être clair : l’Euro numérique ne serait jamais une monnaie programmable. La BCE ne définirait aucune limitation quant à l’endroit, au moment où la personne à qui quelqu’un peut payer avec un euro numérique. Cela reviendrait à un bon et les banques centrales émettent de la monnaie, pas des bons. » Sauf que des paiements conditionnels permettent le même résultat qu’une monnaie programmable. Vous n’avez pas besoin de limiter les usages des euros numériques que vous distribuez, il suffit rendre la distribution conditionnelle pour obtenir le même effet. Prenons quelques exemples : – Une monnaie programmable permettrait à une commune de distribuer des subventions à ses habitants à dépenser uniquement sur son territoire afin de stimuler le commerce local. Avec un système de paiements conditionnels, la même commune pourrait automatiquement conditionner sa subvention à un certain nombre de paiements préalables sur son territoire ; – Une monnaie programmable permettrait à une association d’aider des sans-abri en distribuant une monnaie valable uniquement pour des produits de première nécessité. Avec un système de paiements conditionnels, la même association pourrait verser son aide automatiquement à chaque fois que le sans-abri achète des produits de première nécessité ; – Une monnaie programmable permettrait de s’assurer qu’une allocation est bien dépensée et non thésaurisées en fixant une limite de validité. Avec un système de paiements conditionnels, le versement de votre allocation pourrait être conditionné à la dépense de la précédente. Nous ne savons pas encore quelles seront les fonctionnalités de paiements conditionnel mais le fait que la BCE laisse la main aux intermédiaires (banques, commerces, administrations…) sur la définition des usages conditionnels ne laisse rien présager de bon. Il est fréquent que les pouvoirs publics se cachent derrière le secteur privé pour faire passer leurs agendas afind ‘éviter une politisation du débat. Le FMI avait recommandé il y a quelques années que la bataille contre l’argent liquide soit menées par les entreprises privées et non la force publique. N’oubliez pas également que les paiements conditionnels permettent de conditionner un paiement à la validité d’un pass sanitaire, carbone ou autre. La BCE n’est d’ailleurs pas le seul décideur dans cette mauvaise affaire : La Commission Européenne est également en train de préparer une loi pour encadrer l’Euro numérique et s’assurer qu’il permette de mettre en œuvre leur agenda mortifère. Et comme pour les pass sanitaires et vaccinaux, une négation si forte de la BCE en devient douteuse. Plus ils nient et plus il deviennent suspects. Après tout, à quoi bon servirait un Euro numérique autrement ? Tous les autres usages sont déjà très bien remplis aujourd’hui par les banques, pourquoi vouloir se substituer au secteur privé… Tout en leur laissant l’intermédiation ? L’Euro numérique enfin n’arrivera pas avec fracas. Je lis souvent ces derniers temps qu’il arrivera d’un coup à l’automne au moment de la fin de la phase d’enquête mais non seulement y a-t-il encore une phase de développement et de test avant de pouvoir effectivement déployer l’euro numérique mais celui-ci arrivera par la petite porte. Vous trouverez simplement un jour sur votre banque en ligne un portefeuille en euros numériques. Vous aurez même la bonne surprise d’y trouver des euros dessus.

EuroNumerique #EuroNumeriqueProgrammable

PaiementConditionnel Especes PayezEnEspeces CBDC

Puis les administrations se mettront à vous verser vos allocations sur ce compte… Puis sans vous en rendre compte, vos paiements commenceront à passer par votre portefeuille d’€num et incidemment, par glissements successifs, vous vous retrouverez pris au piège et un jour, vous entendrez un grand clac. Et c’en sera fini de la monnaie telle que vous la connaissez aujourd’hui. Il est impératif de refuser radicalement l’Euro numérique et de débancariser en partie votre épargne avec de l’or physique, de l’argent métal, quelques cryptos bien choisies, des stocks de nourriture et de produits essentiels…

👉 Voir en vidéo
Via Guy de la Fortelle https://twitter.com/guydlf/status/1653337123959783424?s=20

« Notre monnaie pour le futur »: Christine Lagarde active son plan pour lancer l’euro numérique

La Banque centrale européenne enclenchera début novembre une phase d’expérimentations pour lancer un euro numérique d’ici 4 ou 5 ans.

La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé mercredi 18 octobre le lancement de sa « phase préparatoire » pour réaliser des tests sur l’euro numérique. « Nous devons préparer notre monnaie pour le futur », a déclaré la présidente de la BCE, Christine Lagarde.

L’euro numérique sera « accessible à tous, partout et gratuitement » dans les 20 pays utilisant la monnaie unique. L’euro numérique permettra de payer « aussi bien en ligne que hors ligne ».

👉 Si c’est gratuit, c’est vous le produit.
👉 Payez en espèces

Lire ➡️ L’utilisation de l’argent liquide n’est pas seulement une forme de liberté, mais bien plus…

Especes #PayezEnEspeces #Cash #Billets #ArgentNumerique #ArgentNumeriqueProgrammable

Via l.bfmtv.com/6l5

Laisser un commentaire