Coup de théâtre ce matin à Aix-en-Provence.

? Déclarations de l’avocat de Hedi :

? « Tout le monde s’était concerté avant les interrogatoires pour dire « on se souvient de rien », le problème c’était qu’il y avait des caméras » – « c’est par solidarité que la cheffe de groupe n’a pas fait de rapport »

? « Le policier a avoué, nous avons enfin des aveux, qu’il était le tireur de LBD. C’est lui qui a tiré sur Hedi. Jusqu’à présent, tout le monde niait »

? « Cet aveu est un aveu coupable […] Il est coupable d’avoir encore menti. Il raconte des choses complètement incohérentes comme le sont toutes les déclarations qui sont dans ce dossier »

? « Des auditions sont prévues [aout-septembre] je suppose qu’il y aura des surprises […] on va encore découvrir des choses étonnantes »

➡️ Rester Libre ! Le canal libertarien

Coup de théâtre ce matin à Aix-en-Provence. Devant la chambre d’instruction qui va statuer sur sa demande de libération, le policier Christophe I. avoue finalement avoir procédé à un tir de LBD. Petit à petit le désastre macronien d’un maintien de l’ordre sans boussole apparaît en pleine lumière. Dans le domaine régalien comme dans les autres, l’Etat est devenu un bateau ivre. Le maintien en détention provisoire du policier, décidé ce 3 août après-midi, en attendant sa comparution, le 30 août, avec ses collègues, mécontentera certainement les syndicats de policiers. Pourtant, il va bien falloir sortir d’une mentalité d’impunité inculquée aux forces de l’ordre par une caste corruptrice. Ne nous faisons cependant pas d’illusions: rien ne changera tant que Macron sera au pouvoir.

Laisser un commentaire