Holocauste Vaccinal des Bébés en France

“Holocauste Vaccinal des Bébés”

OMS. Les partenaires mondiaux annoncent un “Grand rattrapage” pour vacciner des millions d’enfants et rétablir les progrès réduits à néant en matière de vaccination pendant la pandémie

Selon le communiqué de l’Organisation pour le Massacre Sanitaire. [105]

La pandémie a fait baisser les niveaux de vaccination dans plus de 100 pays, ce qui entraîne une progression des flambées de rougeole, de diphtérie, de poliomyélite et de fièvre jaune.

Le “Grand rattrapage” est une initiative de longue haleine visant à élever les niveaux de vaccination chez les enfants afin de revenir au moins à ce qu’ils étaient avant la pandémie, voire de dépasser ce seuil.

Piloté par un large éventail de partenaires nationaux et mondiaux de la santé, le Grand rattrapage a également vocation à assurer à l’avenir des services de soins de santé primaires plus solides pour la vaccination essentielle.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS), l’UNICEF, Gavi, l’Alliance du Vaccin et la Fondation Bill & Melinda Gates, ainsi que le Programme pour la vaccination à l’horizon 2030 et de nombreux autres partenaires mondiaux et nationaux de la santé unissent aujourd’hui leurs forces pour appeler à un “Grand rattrapage”, un effort mondial ciblé destiné à dynamiser la vaccination des enfants après les baisses qu’a entraînées la pandémie de COVID-19.

https://t.me/brigadesantigraphene

“Holocauste Vaccinal des Bébés”

La France a enregistré en mars 2023 son nombre de naissances le plus faible depuis 1994, hors confinement

Selon moi-même, il s’agit du génocide vaccinal des bébés induit par les injections au graphène.

Article chez France-Intox. Selon l’Insee, ce recul s’explique autant par la diminution du nombre de femmes en âge de procréer, mais aussi par un taux de fécondité en baisse ces dernières années. [176]

En mars 2023, 1 816 naissances ont été enregistrées en moyenne chaque jour en France : selon l’Insee, c’est -hors-Covid- le niveau de naissances le plus faible jamais enregistré depuis 1994, première année de disponibilité des données mensuelles en France. En comparaison, c’est 7% de moins qu’en mars 2022

La tendance de ces 10 dernières années, une baisse du nombre de naissances, vient donc d’atteindre un point record. Dans le détail, l’Occitanie et l’Île-de-France sont les régions métropolitaines où cette baisse du taux de natalité est la plus marquée. L’année 2022 avait déjà enregistré le plus faible taux de natalité avec 723 000 naissances en France (19 000 de moins qu’en 2021), soit le plus faible nombre sur un an depuis 1946. Or, suivant les tendances de ce début d’année, le record pourrait être battu.

SUITE. . [176]

https://t.me/brigadesantigraphene

https://vk.com/xochipelli

voir le premier vaccin pour le contrôle des naissances fait l’objet d’essais cliniques

Point natalité en France à mi-parcours 2023, après avoir injecté tout le monde en 2021 et 2022 : les naissances continuent de chuter, et les décès d’augmenter !
Lorsque les 2 courbes se croiseront : le solde naturel sera négatif, du jamais vu depuis la guerre !!!

Via https://twitter.com/LaureGonlezamar/status/1684598964165672965?t=Tt2YlVDTRfYOPlfftx-qqQ&s=19

Il n’y a plus de bébés à cause des injections
Témoignage d’une Gynéco, le DR LAURENCE KAYSER, qui nous livre ses observations, de par son métier : « On ne touche pas à une femme enceinte » ! Elle fait le lien entre la baisse de la natalité, l’augmentation des fausses couches et les injections de la mort. Quand on veut dépeupler, il est évident qu’on pense aussi à la démographie, par tranches d’âge. Celle des naissances est significative. Ça fait froid dans le dos, même quand on connaît depuis longtemps leurs funestes projets !

Laisser un commentaire