Tanneries de peaux humaines

Tanneries de peaux humaines pendant la révolution française de 1789 Hors-série # 4

– La mode de 1793 chez les députés voulait qu’on portât la culotte en peau humaine..
– Le duc d’Orléans (Égalité) avait un pantalon de peau humaine..
https://youtu.be/4b5P9DjZJAE

Voilà la vraie face de la Révolution judéo-maçonnique française !

Trois tanneries de peau humaine ont été installées à Meudon, Étampes et à Pont de Cé par des jacobins Révolutionnaires. Accusés en 1796 et condamnés à la déportation à vie au bagne de Cayenne en Guyane.

En 2005, le musée d’histoire naturelle de la ville de Nantes a été amené pour des raisons d’éthique à retirer de ses vitrines une peau tannée d’un soldat vendéen (Chouans) tué en 1793.

On retrouve ce même schéma de mutilation sur des villageois algériens par l’armée française et vice versa.
La République tue !

Laisser un commentaire